FRAPPES TURQUES. Syrie: le silence assourdissant et complice de l’ONU

erdogan et ban ki moonPar Allain Jules

Voilà donc un pays qui, prenant ses aises, s’arroge le droit de bombarder un autre pays, sous prétexte que ces bombardements sont effectués pour sa sécurité. Le plus inquiétant dans cette affaire et que, après les envolées lyrique françaises et américaines, pour condamner cette violation flagrante de la souveraineté de la Syrie, plus rien. Pire, l’ONU se tait…

Lire la suite de cette entrée

DIEUDONNE: OUTREAU, DREYFUS ET DILS A LUI TOUT SEUL.

Dans la catégorie médiamensonges, le bouquet final revient indubitablement aux médias français dont la servilité dépasse désormais l’entendement. Depuis que les politiques défendent becs et ongles leur bifteck ou plutôt un siège d’eurodéputé que l’humoriste Dieudonné pourrait prendre, chaque éditorial le concernant est conclu par « condamné plusieurs fois pour des propos sur la Shoah ».

Cet épisode triste du journalisme des dépêches prouve bien la faiblesse de ces prétendus journaliste qui n’arrivent plus à analyser, faire du journalisme en somme.  On reprend sans vergogne ce que l’autre a écrit. Aucune investigation, rien, que du vent, un vide sidéral qui fait que ces petits d’esprits se défoulent soit sur l’humoriste soit sur ses supporters ou certains blogueurs qui pour eux sont au journalisme, la caniveau. A mourir de rire.

Un manque de déontologie journalistique traverse ces médiamensonges avec acuité. A chaque que vous lirez donc un texte concernant l’humoriste de talent et engagé, regardez bien la conclusion et vous verrez que nous ne vous racontons pas des sornettes. Revenons donc sur les fameuses condamnations de Dieudonné.

Après plus de 24 procès intentés contre Dieudonné Mbala Mbala, seules deux condamnations émaillent son parcours judiciaire qui n’en ait pas un dans la mesure où il y a une grosse escroquerie et une hypocrisie. Dieudonné c’est un Outreau à lui tout seul, le nouveau Patrick Dils qu’on n’arrête pas de vouloir humilier parce que le dossier est vide, le nouveau Dreyfus qu’on harcèle parce qu’il est vu comme noir, le noir étant de tout temps et de toutes les nations, l’éternel persécuté.

Première condamnation de Dieudonné : A Lyon, un groupe de militants violents se présentent devant l’artiste en tant que radicaux sionistes pour tenter d’empêcher sa représentation. Ils attaquent en toute impunité les spectateurs, gazent une fillette qui a le tort d’être arabe et lorsque la presse interroge l’humoriste que dit-il : « Ce sont des négriers reconvertis dans la banque, l’humour et l’action terroriste ». Où sont donc les propos accusant les juifs ? Rien. Lors du procès, une dame, officier de la marine indique pourtant que l’humoriste est resté calme malgré les fameux « Dieudonné les juifs auront ta peau ». Antisémitisme ? Du bluff. Quant à ceux qui se reconnaissent en ces nervis, il faut avouer qu’ils sont finalement pareil.

Deuxième condamnation de Dieudonné : Dieudonné se rend à Alger pour un spectacle. Lors d’une conférence de presse, il qualifie les commémorations de la Shoah parce qu’excessives, de pleurnicherie insupportable, d’overdose et de « pornographie mémorielle ». Commémorations et non la Shoah en elle-même dont il précise qu’il sait que des personnes comme Simone Weil en ont souffert. Mais, un mensonge persiste, relevé par le moribond Proche-Orient Intox ou plutôt Israël-Intox de la tristement célèbre Elisabeth Schemla. La presse s’emballe et finalement l’artiste est condamné pour avoir déclaré autre chose que la réalité de ses propos. Voilà. Nos imbéciles soi-disant journalistes s’appuient sans vergogne sur ces escroqueries.

Dieudonné en définitive, par provocation a donné sans doute le bâton pour se faire fouetter, sans réellement mesurer la propagande mensongère vis-à-vis de sa personne. Ainsi, certains osent même l’accuser d’avoir viré à l’extrême droite par son rapprochement avec Jean-Marie Le Pen. Encore une facilité triste et conne du journalisme de faiblesse et de suivisme. C’est ainsi aussi que certains esprits chagrins ne supportent plus qu’il brille sur scène et bloquent toutes les salles dans lesquelles il doit jouer, sous prétexte qu’il est devenu négationniste parce qu’il a fait monter Faurisson sur scène. A quel moment a-t-il nié, lui, la Shoah ou les chambres à gaz ? Ces gens sont devenus fous.

PARALLAX

CHRIS BROWN PAYERA 9 000 000 D’EUROS A RIHANNA !

rihanna-love2BREVE: La star RnB Chris Brown, si elle échappe à la prison, devrait payer à l’autre star, Rihanna, la coquette somme de 7 000 000 £, soit, un peu plus de 9. 100 000 euros.

Le nouveau rapprochement entre les deux, sauverait semble-t-il, Chris Brown de la prison, où in encoure de 3 ans à 4 ans. Pour tenter de sauver sa carière, il suit des cours de self-control. Il passera aussi, dans le talk show d’Oprah Winfrey, pour se confesser.

Quant à Rihanna, elle s’est déjà replongée dans la conception de son nouvel opus. Selon son producteur, Adonis Shropshire.

PARALLAX

PHOTO DE RIHANNA DEFIGUREE : CHRIS BROWN AU CACHOT !

Il est grand temps de mettre à la poubelle, tous les CD de Chris Brown. En découvrant les photos de sa sauvagerie, il n’y a plus de doute possible. Ce gamin est un monstre, à l’image de ce >>> MONSIEUR [fr]. Voici la première photo de Rihanna, après son anniversaire, ICI
Rihanna et Chris Brown à la belle époque

Rihanna et Chris Brown à la belle époque

rihanna_brown400rihanna34

 

Rihanna défigurée

Rihanna défigurée

PARALLAX

LIBYE VERSUS SUISSE : KHADAFI AVAIT RAISON.

 

© Olivier Vogelsang | Martine Brunschwig Graf. « La Suisse s’interroge, tandis que la Libye a enfermé deux Suisses. »

La police genevoise «aurait pu veiller à appliquer de manière plus nuancée et sensible les usages internationaux» lors de l’arrestation d’Hannibal Kadhafi, en juillet. Mais tant le droit suisse qu’international ont été respectés. Telle est la conclusion du rapport rendu par le professeur Lucius Caflisch, mandaté par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) pour trouver une issue à la crise diplomatique helvético-libyenne. Un second rapport, produit par un juriste libyen, est attendu sous peu. Après quoi des conclusions bilatérales devraient être tirées sur la base des deux analyses.

Révélé par la presse dominicale, le travail du professeur à l’Institut des Hautes Etudes internationales et du développement remet, pour la première fois côté helvétique, en cause le travail de la police genevoise.

Pour l’heure, le DFAE ne souhaite pas commenter ce rapport. Au bout du lac, ni le conseiller d’Etat Laurent Moutinot ni le procureur général Daniel Zappelli n’étaient joignables hier. Yves Bertossa, substitut du procureur, de piquet au moment des faits, ne se sent ni soutenu ni lâché à travers ce rapport. «J’ai fait mon travail, c’est tout», indique-t-il.

Pour Anne-Marie Von Arx-Vernon, qui avait recueilli les deux domestiques victimes de mauvais traitements de la part du fils du président libyen, l’essentiel est que la légalité du travail de la police ne soit pas remis en cause.

Présidente du Bureau de l’amiable compositeur, organe de médiation dans ce type de conflit, Martine Brunschwig Graf n’entend pas se prononcer sur le fond, puisqu’elle ne connaît pas le contenu du rapport. La conseillère nationale (lib/Ge) relève cependant que «la Suisse culpabilise et s’interroge tandis que la Libye a enfermé deux ressortissants suisses n’ayant commis aucun délit». Ceux-ci sont d’ailleurs toujours privés de toute sortie du pays. Par ailleurs, le frère d’un des deux domestiques s’étant plaint d’Hannibal Kadhafi est toujours porté disparu. Il aurait même été tué par le régime libyen, selon François Membrez, avocat des deux victimes, cité par l’ATS.

Source: Marc Guéniat