Je suis noir mais, je n’aime pas les noirs.

Ah, ça fait penser à une histoire de manioc, non ? Je n’arrive toujours pas à croire cette démonstration de détestation de soi. C’est unique et inique. Comment Tyra Banks a pu accepter interviewer ce loser qui veut devenir…..blanc ?

Ce mec déteste ses parents, les noirs en général et lui-même et le dit, en plus, devant une bombe atomique….noire comme Tyra Banks.

C’est vrai que, en regardant la vidéo, être blanc, c’est moins pénible que d’être noir, en Occident. Ce mec rêve d’entrer partout, de causer dans la rue sans que les passants aient peur de lui, puisque les médias présentent toujours l’homme noir comme un être potentiellement violent.

C’est triste.

Publicités