Dieudonné interdit de jouer à Lille ?

Ce mercredi, 23 septembre 2009, Dieudonné a rendez-vous avec ses fans à Wazemmes, à Lille. Mais, certains veulent l’interdire.

Décidément, l’acharnement contre l’humoriste Dieudonné se poursuit.  Interdire à quelqu’un de travailler est-il légal ? N’est-ce pas là, une façon d’envoyer quelqu’un à la mort ? Je ne comprends pas. On ne peut ne pas aimer l’humoriste controversé mais, la meilleure façon est de le boycotter en n’allant pas à son spectacle que de vouloir l’interdire.

Je ne sais vraiment pas sur quelle morale se basent ces gens sans foi ni loi qui soutiennent sans vergogne un régime, celui d’Israël, constitué d’assassins et de corrompus  qui veulent interdire un homme qui ne fait que parler et dénoncer des injustices.

Dieudonné est donc à Wazemmes, un quartier lillois dans lequel il existe une forte communauté arabe et asiatique. Il n’a pas sollicité une salle et pour cause. Il veut simplement garer son car mais, la mairie lilloise, celle de la tricheuse Martine Aubry, la mal élue à la tête du PS (Parti socialiste) et le responsable local du CRIF montent au créneau pour l’interdire.

C’est quand même amusant et ridicule à la fois. Ces gens qui disent dénoncer la haine sont plus haineux que jamais. Qui dirige finalement ce pays ? Le CRIF est de plus en plus nocif pour ce pays. Sommes-nous ici en Israël ? C’est insupportable.

Ainsi, Charles Sulman, responsable du CRIF déclare: « Je demande l’interdiction du spectacle. Il a une attitude antisioniste et violemment contre les Juifs. Si c’est un problème de stationnement de bus, la ville, responsable de la voirie, a les moyens de l’empêcher de se garer. »

De son côté, Martine Aubry, elle, dont le lobby qui n’existe l’a fait rêne du PS et craint son rapprochement avec Ségolène Royal veut maintennt l’éliminer, déclare: « il n’est pas le bienvenu ». Sa Mairie étudie donc la possibilité d’interdire le stationnement du bus de Dieudonné. 

Où le bât blesse, c’est que, le nouveau spectacle de l’humoriste de talent parle……de violence conjugale. Ces gens, qui n’ont jamais vu l’humoriste sur scène pourtant, continuent de surfer sur la vague du lynchage médiatique. Il est quand même triste de voir comment ces gens veulent mettre la France à feu et à sang sans que personne ne réagisse. Où sont donc les Français ?

PARALLAX

DROIT DE REPONSE DE PATRICK LOZES.

Allain Jules épinglait ici le 9 avril dernier le président du CRAN (Conseil représentatif des associations noires) et ses opposants. Patrick Lozès a mandaté son Conseiller, Philippe Moreau, d’exiger un droit de réponse. Le voici:  PARALLAX

En vertu de l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté
de la presse, nous vous prions de publier le droit de réponse suivant
à votre article indiqué en référence ci-dessus :

Patrick Lozès a été réélu à la présidence du CRAN le 23 novembre
dernier, à 85% des suffrages exprimés. Le quorum était atteint pour le
vote, qui s’est déroulé d’une manière tout à fait régulière et dans la
plus grande transparence.

Des personnes se prévalant d’un « directoire du CRAN » ont contesté en
justice la réélection de Patrick Lozès à la tête du CRAN.
Il n’y a pas de « directoire » au CRAN, dont les statuts sont
consultables par tous au siège du CRAN, 55 rue du Château d’eau, 750
Paris.

Ces personnes ont été intégralement déboutées de leur demande par un
jugement du TGI Paris statuant en référé (décision N°09/53097) en date
du 14 mai 2009, et condamnées à verser à Patrick Lozès et au CRAN des
dommages et intérêts d’un montant de 1500 euros. »

En vous remerciant,
Bien cordialement,

Philippe Moreau

Conseiller du Président
CRAN

TEXTE INCRIMINE

LA DIGNITE DES NOIRS : LAQUELLE ?

Posted on 9 avril 2009 by Parallax

 

LE COUP DE GRIFFE D’ALLAIN JULES

Patrick Lozès et quelques ânes Patrick Lozès et quelques ânes 
AJM AJM

Il y a des informations que nos chers médias n’aiment surtout pas diffuser ou divulguer.  Le fils du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), le noir docile au sourire carnassier, bête et inutile, Patrick Lozès, est assigné ce jour en justice par le Directoire du CRAN (Conseil représentatif des associations noires).

Cet homme choisit aussi par l’Etat pour écraser tous les noirs fiers, est victime aujourd’hui de sa gestion calamiteuse, désastreuse et dictatoriale du CRAN, plutôt le Conseil représentatif des ânes noirs. Quand on exhalte ainsi le communautarisme, à quoi peut-on réellement s’attendre ?

Il n’y a finalement qu’en France que les noirs attendent ou  tendent la main, demandant à la limite l’autorisation de s’assumer. Demandant la permision de se réhabiliter, de prendre conscience de ses capacités et de ses valeurs morales.

 Patrick Lozès, est donc accusé de « violation des statuts du CRAN, utilisation abusive et frauduleuse du titre de Président du CRAN ».  Selon le communiqué du Directoire, la crise que traverse l’organisation est « la conséquence de manquements graves à l’éthique ainsi qu’à l’utilisation de l’argent public dès lors que la mission d’audit financier et organisationnel sollicitée par les membres du CRAN a été refusée ».

L’audience de référé a logiquement débuté ce  jeudi 9 avril, à 9h00, devant le Tribunal de Grande Instance de Paris. Le Directoir est représenté par l’avocat  Emmanuel Daoud, avocat au Barreau de Paris.

J’ai envie de dire au Directoire du CRAN composé de Nathalie Daouda, Françoise Jupiter, Mariam Babale Mevaa, Maguy Gestel, José Jean-Pierre et Charles Lebelge qui a comparé ce procès à une « oeuvre de salubrité publique pour la justice et la dignité des Noirs de France. » que, la vraie salubrité publique est qu’ils cessent de prendre les noirs en otage.

Affaire à suivre !

VASTE GUIGNOLADE AU DÎNER DU CRIF !

J’ai ri de bon cœur, j’ai même pleuré de rire, hier, pendant le dîner médiatique, antidémocratique et communautariste du CRIF. La bande de comiques ne m’a pas fait bondir de ma chaise. Ils sont tellement prévisibles que le sempiternel refrain ne peut que faire rire. Antisémitisme à toutes les sauces. Selon machin chouette, les chiffres ont augmenté. L’intervention du chef de l’Etat était très attendue, alors que le nombre de faits antisémites a bondi en janvier en raison de « l’importation » en France du conflit dans la bande de Gaza. C’est vrai qu’en organisant une marche pour soutenir Tsahal, on n’importe pas le conflit. Nous sommes inquiets insistent-ils.. etc.  Sarkozy, FUTUR PRIX NOBEL DE LA PAIX[fr], est resté sur place, pendant 30 mn.

Avec une société aussi répressive comme la notre, il y a de quoi avoir marre de ces pleurnicheries perpétuelles. C’est quand même hallucinant de voir des personnes qui soutiennent des tueurs d’enfants, oser pleurer comme des bébés à chaque instant. Ceux-là même qui vous donnent un violent coup et se couchent en premier pour crier, en faisant semblant d’être atteint. Pfff !

De vous à moi, que penser lorsqu’un juif, parce qu’il est juif, soutient le carnage de Gaza et le vol manifeste qu’on appelle colonisation ? Rien ? Et, va-t-on m’accuser d’antisémitisme alors que je combats le sionisme qui est une forme de racisme et de néo-colonialisme mais, on va m’accuser de racisme et d’antisémitisme. Vous voyez comme ces imbéciles sont habiles pour bannir toute critique ?

Je pense à Fillon, qui a dit que les antisémites n’ont pas leur place en France. Il va les expulser où ? Et les anti-gazaouis, qui sont aussi des antisémites, qu’on comptait par centaines lors du dîner du CRIF, puisque les Arabes sont aussi sémites, seront-ils envoyés manu militari vers Israël ? La séparation entre le religieux et l’Etat, je n’en parle même pas.

Pour finir, mais quelle guignolade ce dîner ! Avec l’argent public, le contribuable français va reconstruire Gaza bombardé par Israël. En même temps nous dinons au CRIF et faisons la bise aux israéliens du CRIF. C’est merveilleux la politique, non ? Israéliens, ne vous gênez pas. Bombardez, tuez, assassinez, nous reconstruirons. Quelle tristesse. Quand se décidera-t-on à distinguer les juifs de la Shoah et les israéliens extrémistes ?

PARALLAX

CE SOIR, UN DÎNER DES CONS SANS SARKOZY ?

Que se passe-t-il dans la tête du président Nicolas Sarkozy ? Le soldat israélien, pardon, je n’ai pas envie d’avoir la même mésaventure que Dieudonné avec Bruel…et pourtant…hum. Passons. Je disais donc que, le chef de l’Etat français, va, semble-t-il, bouder le dîner antidémocratique et communautariste du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) prévu ce soir. C’est une surprise mais, je n’en crois pas un seul mot.

Le dîner annuel le plus couru de la place parisienne où, le locataire de l’Elysée s’était rendu l’année dernière, grande première en France, en attendant qu’il le fasse aussi pour le CRAN (Conseil représentatif des associations noires) de Patrick Lozès –tiens ce grand absent qui n’a rien dit sur la vie chère aux Antilles avec tant d’autres, ceux qui ne luttent que pour des causes de pacotilles-, risque de ne pas voir Sarkozy sur place. Etonnant.

 

Richard Prasquier, l’homme qui dit qu’il dirige le gouvernement, où du moins, que ce dernier suit ses instructions à la lettre, avait fait cet aveu sur France Info d’ailleurs, doit être dans tous ses états. Alors que notre ami rassurait ses membres en indiquant que le discours du président Sarkozy est prévu vers 21h15. Ce qui assez triste dans cette affaire, c’est la volonté de Sarkozy de « voler » cet honneur, enfin, « honneur », réservé au premier-ministre.

 

C’est vrai que le président français, préoccupé par l’arrivée de Barack Obama [fr] sur la scène internationale, se sent un peu à l’étroit. Il se rendra donc ce matin à Charm el-Cheikh en Egypte, où il assistera à la conférence internationale sur le soutien à l’économie palestinienne pour la reconstruction de Gaza. L’homme qui concoure pour le prix Nobel de la paix, vaste escroquerie encore, pourra faire comme à son habitude, un aller-retour express entre l’Egypte et la France….pour assister à ce dîner des cons.

 

Elle est belle la France de Sarkozy, très belle même.

PARALLAX.

LE CRIF RESSORT DU BOIS.