Villiers-le-Bel: la justice enfin pour Mushin et Larami ?

Selon l’AFP, La justice a décidé hier de relancer l’enquête sur la responsabilité de la police dans la mort de deux jeunes à Villiers-le-Bel. trop de zones d’ombres en effet. D’ailleurs, un blogueur n’avait pas hésité à parler de meurtre avéré [fr] tandis que les médias et la justice d’ailleurs, disculpaient cette police. Crise de conscience ? Du moins, un policier, le conducteur du véhicule, vient d’être mis en examen. Attendons donc.

Du moins, annonce le communiqué, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Versailles a décidé d’ordonner un supplément d’information sur les circonstances de la mort de Muhsin et Laramy. On se souvient que ces deux jeunes ont été tués suite à une collusion avec une voiture de police.

Rappel des faits:  le 25 novembre 2007, à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise), après cet accident, s’en était suivi des émeutes violentes entre jeunes et forces de l’ordre. Ce sont les avocats des familles qui ont révélas cette information. On se souvient aussi de la naissance d’un homme politique à cette époque, Ali Soumaré qui s’était illustré comme porte parole des familles.

PARALLAX


Publicités

CAMEROUN: EMEUTES ET MORTS PAR DIZAINES.

Le régime camerounais du président Paul Biya, réprime des manifestants aveuglement. Suite à la flambée des prix de l’essence et aussi de la tentative présidentielle de revoir la Constitution pour que le chef de l’Etat puisse se représenter, des émeutes ont éclaté dans les deux principales villes du pays, Douala d’abord, capitale économique, et Yaoundé, capitale politique.
Des symboles français sont touchés et les autorités de la représentation diplomatique demande à ses ressortissants de se tenir à carreaux.


On compte déjà des dizaines de morts car, la police semble-t-il, tire à balles réelles. Le spectre kenyan semble poindre à l’horizon, au grand dam des pacifistes que sont les Camerounais en général.

PARALLAX.