Fillon tacle Sarkozy

Vendredi soir, le ‘Grand Journal’ sur Canal+ diffuse l’extrait d’un discours de Nicolas Sarkozy. Début décembre 2009, le Président déclarait à propos de sa promesse de ne pas augmenter les impôts: « Je mets au défi quiconque de démontrer que cet engagement n’aurait pas été tenu. » Hélas, Fillon a…….démenti, selon Arrêt sur images

Lire la suite

Publicités

Eric Woerth vous emmerde !

Le Pinocchio de service, le bonimenteur, le mythomane restera au Gouvernement. Si ce n’est pas ça se moquer des Français, avec autant de mensonge, je ne sais plus quoi dire.

Les voyous en col blanc, qui font plus mal à la société que les petits délinquants ont tous les droits. Quelle connerie !

Lire la suite

François Fillon devient humoriste

Franchement, ces gens se moquent vraiment de nous. Après Boutin et cie, des gens nommés par eux se soient révélés être des gens qui gagnent de l’argent sans rien faire, Fillon devient humoriste et nous fait un sacré sketch. Tout est là: le mensonge, aller dans le sens du vent et, in fine, ne rien faire. C’est le comble.

Lire la suite

Sarkozy-Fillon: qui ment, qui dit vrai ?

La France est décidément une voiture sans chauffeur. Les contradictions s’entremêlent à la vitesse grand V, au sommet de l’Etat, entre Matignon et l’Elysée. Qui tient finalement le gouvernail d’Etambot ? Qui dit vrai ? Qui ment ?

Venons donc au fait. Il y a un mois, Nicolas Sarkozy  promettait, la main sur le coeur que le chômage allait « reculer ». Pensait-il à tous ces ces pauvres Français en fin de droit ? C’est possible, tellement, le cynisme est érigé en paradigme politique.  Pourtant, hier, François Fillon quant à lui,  a expliqué que le chômage allait continuer d’augmenter. Et ceci, dira-t-il, jusqu’au moins,  la mi-juin 2010…

Bon, Fillon est plus proche de la vérité, non ?

FILLON, LE FANTÔME DE MATIGNON, SE REVEILLE SUR MATTHIEU BASTEREAUD

C’est quand même amusant et triste à la fois. Le soi-disant premier-ministre français, François Fillon, premier-ministre de nom si vous suivez mon regard, vient de faire preuve d’un cynisme de caniveau. C’est vrai que lorsqu’on est figurant, pour exister, il faut parler, surtout quand c’est un Noir qui fait une gaffe.

Vous connaissez sans doute cette affaire Bastereaud, l’international de 20 ans qui ne devait vraiment pas faire couler d’encre et de salive si le gamin avait été blanc. Explications: en Nouvelle Zélande, le 21 juin dernier à Welington lors de la tournée du 15 de France, le gamin se rend en boîte de nuit avec ses coéquipiers. Après une soirée arrosée, il rentre à l’hôtel et là, patatras, il fait une chute dans sa chambre et se blesse au visage. Pour justifier sa blessure, il dit avoir été agressé par des inconnus.

Protestations de l’équipe de France. L’affaire commence à faire grand bruit, on parle de discriminations etc. Finalement, craingnant la tournure des évènements, le gamin décide de dire la vérité. Une erreur de jeunesse qui en dit long bien sûr, sur ce que nous-même, gamin, avons fait. Il me souvient avoir raconté des sornettes de ce genre  à mes parents pour me justifier.

Eh hop, les médias s’en mêlent. Un acharnement sans nom. Des pages entières dans les magazines, dans les journaux pour lyncher un gamin. Sans tenir compte de son âge, ces hyènes de la presse mettent tellement la pression sur le môme qui attend bien sûr une sanction des instances du rugby, jusqu’à le pousser à une tentative de suicide.

Finalement aussi, ces fous mettent la puce à l’oreille de François Fillon, le fantôme de Matignon, cet homme qui veut exister par tous les moyens. Résultats des courses, il en fait une affaire d’état alors que le gamin est interné dans un hôpital. Ainsi, il envoie un courrier d’excuses au premier ministre néo-zélandais en ces termes : » le comportement injustifiable d’un de ses joueurs, (qui) a gravement atteinte à l’image de votre pays et de ses habitants. » On ne l’entend pas lorsque les soldats de Tsahal humilie les français.

Ce qui est encore plus grave à mon avis, c’est le comportement de ses coéquipiers qui ne disent mot. Mais, dans quel monde vivons-nous ? C’est une vraie honte. J’ai vraiment honte de voir ces gaillards se comporter comme des baltringues. Répondant aujourd’hui à François Fillon, John Key le premier ministre néo-zélandais a déclaré en direct de la radio New Zeland: « A compter d’aujourd’hui, nous considérons que l’incident est clos. » Rajoutant: « Nous devons tourner la page. […] Je crois que du point de vue de la Nouvelle-Zélande, il est important maintenant de mettre toute cette histoire derrière nous »

Chapeau bas et mention spéciale au Stade français et à son président  Max Guazzini, qui n’ont jamais lâché leur joueur.

PARALLAX

VASTE GUIGNOLADE AU DÎNER DU CRIF !

J’ai ri de bon cœur, j’ai même pleuré de rire, hier, pendant le dîner médiatique, antidémocratique et communautariste du CRIF. La bande de comiques ne m’a pas fait bondir de ma chaise. Ils sont tellement prévisibles que le sempiternel refrain ne peut que faire rire. Antisémitisme à toutes les sauces. Selon machin chouette, les chiffres ont augmenté. L’intervention du chef de l’Etat était très attendue, alors que le nombre de faits antisémites a bondi en janvier en raison de « l’importation » en France du conflit dans la bande de Gaza. C’est vrai qu’en organisant une marche pour soutenir Tsahal, on n’importe pas le conflit. Nous sommes inquiets insistent-ils.. etc.  Sarkozy, FUTUR PRIX NOBEL DE LA PAIX[fr], est resté sur place, pendant 30 mn.

Avec une société aussi répressive comme la notre, il y a de quoi avoir marre de ces pleurnicheries perpétuelles. C’est quand même hallucinant de voir des personnes qui soutiennent des tueurs d’enfants, oser pleurer comme des bébés à chaque instant. Ceux-là même qui vous donnent un violent coup et se couchent en premier pour crier, en faisant semblant d’être atteint. Pfff !

De vous à moi, que penser lorsqu’un juif, parce qu’il est juif, soutient le carnage de Gaza et le vol manifeste qu’on appelle colonisation ? Rien ? Et, va-t-on m’accuser d’antisémitisme alors que je combats le sionisme qui est une forme de racisme et de néo-colonialisme mais, on va m’accuser de racisme et d’antisémitisme. Vous voyez comme ces imbéciles sont habiles pour bannir toute critique ?

Je pense à Fillon, qui a dit que les antisémites n’ont pas leur place en France. Il va les expulser où ? Et les anti-gazaouis, qui sont aussi des antisémites, qu’on comptait par centaines lors du dîner du CRIF, puisque les Arabes sont aussi sémites, seront-ils envoyés manu militari vers Israël ? La séparation entre le religieux et l’Etat, je n’en parle même pas.

Pour finir, mais quelle guignolade ce dîner ! Avec l’argent public, le contribuable français va reconstruire Gaza bombardé par Israël. En même temps nous dinons au CRIF et faisons la bise aux israéliens du CRIF. C’est merveilleux la politique, non ? Israéliens, ne vous gênez pas. Bombardez, tuez, assassinez, nous reconstruirons. Quelle tristesse. Quand se décidera-t-on à distinguer les juifs de la Shoah et les israéliens extrémistes ?

PARALLAX