Sale temps pour les criminels israéliens: Moshé Ya’alon n’ira pas à Londres.

Le vice-Premier ministre israélien, Moshé Ya’alon a récemment annulé un voyage prévu en Grande-Bretagne, de peur d’être arrêté.

Ya’alon a été invité à Londres pour assister à un dîner de bienfaisance pour les bénéfices de Home Benji, un foyer qui regroupe les soldats sans famille en Israël. Ce projet, initié  par les parents du général de division Benji Hillman mort lors de la seconde guerre du Liban.

La branche britannique du foyer, fonds national juif, qui aide donc pour la réinsertion. de ces soldats. Amasser des fonds pour ce projet est donc le but et, le vice-premier ministre a dit qu’il le ferait ce voyage,  si le service juridique du ministère des Affaires étrangère l’y autorise après tractations avec l’Angleterre.

En tant que chef d’état major des Forces de défense israéliennes entre 2002 et 2005, Ya’alon fait partir des dirigeants actuels et anciens hauts responsables tant militaires que politiques que les groupes pro-palestiniens cherchent à ester en justice, notamment pour  l’assassinat d’un haut responsable du Hamas, Salah Shehadeh en Juillet 2002, considéré comme terroriste. Cette ‘attaque avait  également fait 14 victimes civiles.

Lorsque Ya’alon a consulté l’équipe juridique du ministère des Affaires étrangères, ils l’ont averti de la probabilité selon laquelle, les groupes pro-palestinien peuvaient demander à un tribunal britannique d’ordonner son arrestation, s’il se rendait en Grande-Bretagne. Elle (l’équipe) lui a également émis l’opinion qu’en dépit de son statut de ministre, il ne jouirait pas de l’immunité diplomatique, et par conséquent, le tribunal pourrait adhérer à la demande des groupes.

En conséquence et avec regret, le vice-premier ministre, Mashé Ya’alon, a informé ses hôtes qu’il ne serait pas en mesure d’assister au dîner.

La semaine dernière, lors de la visite du ministre de la Défense Ehud Barak,  à Londres, les groupes pro-palestiniens ont demandé son arrestation pour crimes de guerre durant l’opération « plomb durci » dans la bande de Gaza. Toutefois, le tribunal a finalement décidé de ne pas l’entendre  immédiatement, ce qui lui a permis à de quitter Londres en paix.

En 2004, des groupes pro-palestiniens avaient demandé l’arrestation du ministre de la Défense de l’époque, Shaul Mofaz, lors d’une de ses visites londoniennes. Un juge avait statué finalement qu’il  jouissait de l’immunité diplomatique et ne pouvait donc pas être arrêté.

L’incident de la semaine dernière avec Barak, a contraint Le Foreign Office (ministère des Affaires Etrangères) de demander à la Cour de Justice, de maintenir ce précédent. Mais, depuis, l’audience a été reportée…

Ya’alon a déclaré à Haaretz que, compte tenu de l’avis juridique qu’il a reçu, il s’est abstenu de visiter l’Angleterre ces dernières années afin de ne pas faire le jeu des groupes qui  fomente ce qu’il a appelé une « propagande anti-israélienne »:

« C’est une campagne dont le but est de délégitimer l’Etat – d’abord, via les combinaisons qui ont déjà été déposées contre des officiers supérieurs avec l’incident Salah Shehadeh, puis, dans l’action judiciaire visant à utiliser le rapport Goldstone pour nuire à ceux qui sont impliqués dans l’opération de Gaza ».

Traduction de l’anglais en français : Parallax pour Kamerun Scoop.

Source : Haaretz

Publicités

Le Hamas et Tsahal: qui est plus humain ?

Capture écran d'une vidéo livrée par le Hamas à Israël, vendredi 2 octobre 2009, montrant le jeune soldat israélien Gilad Shalit, otage depuis juin 2006.

REUTERS/HO

Capture écran d’une vidéo livrée par le Hamas à Israël, vendredi 2 octobre 2009, montrant le jeune soldat israélien Gilad Shalit, otage depuis juin 2006.

Décidément, le Hamas n’est pas si cruel que ça comme l’indiquent ses détracteurs., non ? En réalité, il y a plus de violence du côté de Tsahal. Enfin, je le pense, je vois surtout l’attaque contre la bande de Gaza.  Je ne veux influencer aucun vote mais, à vous de jouer. PARALLAX

Voici la déclaration de Gilat Shalit: « Bonjour, je suis Gilad, fils de Noam et Aviva Shalit, frère de Hadas et Yoel, qui vivent à Mitzpe Hila. Comme vous pouvez le voir, je tiens entre mes mains l’édition du jour de Falasteen, publié à Gaza. Je lis ce journal pour avoir des informations sur ce qu’on dit de moi. J’espère y lire des informations sur mon retour prochain à la maison et sur ma libération imminente. J’espère que le gouvernement actuel dirigé par Benyamin Nétanyahou ne va pas gâcher cette occasion d’obtenir un accord et donc de me permettre de réaliser mon rêve et être libéré. » « Je veux vous dire que je me sens bien, médicalement parlant, et que les Moujahidins des Brigades Al-Qassam me traitent parfaitement »

Benyamin Netanyahou, tais-toi !

Benyamin Nétanyahou, le 8 septembre 2009 à Tel-Aviv. | REUTERS/POOL

REUTERS/POOL

Benyamin Nétanyahou, le 8 septembre 2009 à Tel-Aviv.

Je vous jure, cet homme est un idiot. Simplement. Fou même. Il est convaincu qu’il détient la vérité suprême. Sa phrase folklorique d’hier m’a mis dans tous mes états, moi, qui suis un partisan acharné du droit et surtout de la paix. Une paix juste, pas de pacotille.

Lisez plutôt : « L’adoption du rapport Goldstone porterait un coup fatal au processus de paix ». Il ne s’est pas arrêté-là, ajoutant:   » Si le rapport est adopté et qu’Israël voit son droit à l’autodéfense dénié, il ne pourra pas faire de pas supplémentaires, ni prendre d’autres risques en direction de la paix« .

Pour le quidam, « l’autodéfense » mensongère et disproportionnée israélienne doit violer toutes les conventions internationales, et même la morale. Pire, pour lui, la paix est une prise de risque. Vous ne rêvez pas. voilà un homme qui refuse d’accepter un rapport juste et en plus édulcoré, pour se faire mousser et menacer la paix. Ce n’est pas ledit rapport qui menace la paix vous vus en doutez.

En exhortant l’ONU à rejetter le rapport Glastone, lui, le représentant d’un pays qui n’a jamais appliqué une seule des centaines des résolutions de l’ONU en sa défaveur est bien culloté, j’oserai même dire imbu de sa petite personne et surtout, insulte le monde entier. Jusqu’à quand ?

Nous sommes-là en plein délire: celui d’un chantage encore et toujours violent. Netanyahou demande en quelque sorte, une nouvelle autorisation, un permis de tuer encore et encore, en toute impunité. Et pourtant, le rapport Gladstone accuse aussi le Hamas. Israël n’a jamais fait un seul pas vers la paix. Un seul et je veux que quiconque proteste me le démontre.

Cet Etat raciste a même mis en place un stratagème pour libérer 19 Palestiniennes en échange d’informations sur le soldat Gilad Shalit, le vrai pion de l’offensive meurtrière sur Gaza. Il faut sauver Israël. Vivement que le Conseil de sécurté envoie ce rapport Gladstone, au CPI.

PARALLAX

Les mensonges antisémites.

Uri AVNERY Ecrivain et ancien député israélien Cofondateur de Gush Shalom (Bloc de la Paix)

Israël ne décolère pas face au rapport Goldstone sur les crimes de guerre à Gaza. Dénonçant un grand complot, la machine de propagande israélienne va s’en prendre au juge juif Goldstone et à l’antisémitisme des Nations unies. Pas de débat interne en Israël.

N’y a-t-il pas de limite à la vilenie de ces lâches antisémites ?

Ils ont maintenant décidé de diffamer les Juifs avec une nouvelle accusation de crime rituel. Non pas la vieille accusation d’assassiner des enfants chrétiens pour utiliser leur sang et confectionner leur pain azyme, mais celle du meurtre massif de femmes et d’enfants à Gaza.

Mais qui ont-ils bien pu mettre à la tête de la commission chargée de cette tâche ? Ni un négationniste britannique, ni un néo-nazi allemand, pas plus qu’un fanatique iranien, mais un juge juif qui porte le nom très juif de Goldstone (Goldstein à l’origine, bien sûr). Et pas seulement un Juif avec un nom juif, mais un sioniste dont la fille, Nicole, est une sioniste enthousiaste qui vit en Israël et parle couramment l’hébreu. Et pas seulement un Juif sioniste, mais un Sud-africain qui s’est opposé à l’apartheid et a été nommé à la Cour constitutionnelle de son pays quand ce système a été aboli.

Tout ceci dans le but de diffamer l’armée la plus morale du monde, tout juste de retour de la guerre la plus juste de toute l’histoire !

Lire la suite

Le nettoyage ethnique israélien.

En toute impunité, sans les cris d’orfraie que le soi-disant monde libre lance parfois à grand coup de propagande, personne, mais vraiment personne, ne dit dans le camp des spécialistes béachéliens (BHL) que: nous sommes tous Palestiniens !

Qui n’a pas entendu des « free Tibet », « free Burna », « free Polanski » et les autres ? En ce qui concerne Israël, malgré l’illégalité, l’injustice, les crimes, personne ne se lève pour protester. Gaza, des civils bombardés par des bombes tel le phosphore blanc, un régime nazi en oeuvre, les grands groupes, notamment français comme Viola ou Alsthom y font des profits.

La fameuse communauté internationale qui nous pompe l’air depuis des lustres va nous parler du danger potentiel de l’Iran, alors que le seul et unique problème du Proche et Moyen-Orient à savoir Israël sévit. Il tue, lynche, exproprie, ment, viole tout ce qui n’est pas à lui.

Le scandale de Jérusalem-Est où, avec une volonté démoniaque, une violence diabolique, inouïe aussi, les Palestiniens sont extirpés de leurs terres, il n’y a pas de mots. Hitler aurait vécu dans cet Israël actuel, avec bonheur. Quelle ironie !

Suivez ce reportage très instructif.

PARALLAX

Tariq Ramadan: pourquoi j’aime cet homme ?

https://i1.wp.com/www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/994/994009-gf.jpg

Aïe !

Quel verbe ! L’intellectuel Suisse vient de publier un nouveau livre.

Bon, sincèrement, je comprends pourquoi telle sœur le nomme « frère », telle autre l’accuse de double langage et/ou double discours. Il est extrêmement brillant et ça dérange. Certains se sont fait du blé sur son dos.

Bon, passons. Je sais que les cris d’orfraie, les mensonges à tout va sont là pour simplement nous empester l’air avec ce refus des autres qu’on cache derrière la France.

Écoutez-le. Il démonte les lois scélérates mises simplement ici, en place, en France, pour « indexer » les autres. Un refus de la différence dont les parlementaires sont au cœur du système.



Ahmadinejad nazifié !

J’aime écouter les menteurs, les cons et méchants. Franchement, ça fait plaisir. Un mensonge sur les juifs iraniens. Une comparaison amusante quand on sait ce que les amis de ce clown font aux Palestiniens. On sait où se trouvent les vrais et nouveaux nazis. Ahmadinejad est nazifié depuis….2007. Pourquoi ?