L’indécence des pro-israéliens.

La manifestation qui s’est déroulée à Paris a connu des violences. On a donc vu les pro-palestiniens empêchés d’attendre l’Ambassade d’Israël. Mais, partout en France, ça gronde. Les slogans sont vraiment un choc, pour ceux qui croyaient encore en ce pays, vendeur de la mort et fossoyeur de la paix.

Mais ce qui est surprenant, ce sont des pro-israéliens, qui sont venus en découdre. A Pris surtout, comme l’indique un reporter sur la vidéo. Sans vergogne quoi. Pour eux, même s’il ya mort d’homme, c’est de la faute des morts. Et si on disait ça du monstre Hitler ? J’ai vu la vidéo mensongère de l’armée israélienne qui veut faire croire qu’elle a été agressée. C’est plutôt les humanitaires qui l’ont été, dans la mesure où les Israéliens se sont permis d’entrer dans leurs vaisseaux, et ceci, dans des eaux internationales. Une violation manifeste du droit international. Ce n’est pas une surprise, cet Etat n’a jamais rien respecté.

Mais, on ne le dira jamais assez, il y a d’abord eu violation du droit international. Le reste n’est que verbiage vaseux et tentative d’avoir raison de la part de ces criminels. On ne demande pas aux pro-israéliens de raser les murs mais, quelle indécence !

Publicités

La France impliquée dans l’assassinat du responsable du Hamas ?

Les tueurs de Dubaï piégés par les caméras de surveillance

Étrange silence des autorités françaises après l’assassinat d’un cadre du Hamas… Alors que les Britanniques et les Irlandais ont tout de suite réfuté l’implication de leurs ressortissants dans cette exécution, le Quai d’Orsay n’acommando-dubai_guysen-tv.JPGpas réagi. Pourtant le chef du commando, qui se faisait appeler « Pierre », voyageait sous passeport français.

Outre-manche, on ne débat peut-être pas sur l’identité nationale, mais on ne badine pas avec la nationalité britannique. Le Foreign Office a d’ailleurs convoqué l’ambassadeur d’Israël pour obtenir des explications, et le premier ministre, Gordon Brown, a annoncé l’ouverture d’une enquête en collaboration avec les autorités émiraties.

Parmi les onze tueurs identifiés par la police de Dubaï, trois seraient irlandais, six britanniques, et il y aurait un Allemand et un Français. Les six Britanniques et l’Allemand seraient des émigrants possédant la double nationalité.

D’autre part, le chef de la police palestinienne a confirmé à l’AFP que deux officiers du Hamas étaient également impliqués. Ils appartiendraient à la Sécurité palestinienne.

Le Mossad (service de renseignement extérieur israélien) est sur la sellette. Même si le ministre des Affaires étrangères se défend de toute implication de son pays dans cet assassinat. D’autant que les agents du Mossad sont coutumiers du fait, comme en 1997, lorsqu’un commando de plusieurs hommes, titulaires de passeports canadiens, a tenté d’empoisonner  un autre responsable du Hamas.

Mais ici, on dit que le service de renseignement intérieur, le Shin Beth, serait également dans le coup.

Mahmoud Al-Mabhouh, 50 ans, responsable militaire du Hamas, le mouvement de résistance palestinien, a été assassiné dans sa chambre d’hôtel le 20 janvier dernier à Dubaï. Il paraît que les autorités avaient d’abord opté pour une mort « naturelle », affirmant que l’homme aurait succombé à une crise cardiaque. Il aurait fallu toute « l’insistance » du Hamas pour que l’enquête ne soit pas enterrée. En fait, il semblerait que la victime ait été étouffée, et peut-être même torturée à l’électricité. Il faut dire que ce Mahmoud Al-Mabhouh devait détenir des secrets de premier ordre, puisqu’il était considéré comme le principal pourvoyeur d’armes du Hamas, et qu’il était notamment en contact avec l’Iran.

Une fois qu’elle a eu le feu vert, la police de Dubaï a mené une enquête assez remarquable, parvenant à identifier un groupe de dix hommes et une femme parmi le commando chargé de l’exécution. Et cela, notamment grâce aux images des caméras de surveillance dont le palace est truffé, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Ainsi, selon les vidéos, le crime aurait eu lieu entre 20h24 et 20h46. Mais une chose est sûre, c’est qu’il a eu lieu. Une preuve sans appel que les caméras ne sont d’aucune utilité pour prévenir un crime ou un délit, mais qu’en revanche, elles peuvent constituer un élément important dans le déroulement de l’enquête. Un ancien du Mossad constate non sans un rien de nostalgie que la guerre de l’ombre se complique avec l’omniprésence des caméras de surveillance et l’accès aux données personnelles. « Cela change les choses – pas seulement pour ceux qui font du terrorisme un commerce mais aussi pour ceux qui les combattent », soupire-t-il.

L’arroseur arrosé, en quelque sorte.

En attendant, on voudrait bien savoir qui est cet « Elvinger », peter-elvinger_guysentv.JPGsoi-disant ressortissant français, qui a dirigé ce commando et qui aujourd’hui fait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour assassinat.

Non sans ironie, dans son blog, Denis Brunetti,  correspondant de TF1 à Jérusalem, qui suit l’affaire de très près, révèle que des agents du Mossad et du Shin Beth ne sont pas contents du tout, non pas à cause de cette affaire, mais pour leur retraite. Celle-ci pourrait baisser de 30% en dix ans. Il cite un ancien chef de division du Shin Beth : «  Quand l’un de nous se retire, il n’est pas directeur de banque ou président de compagnie. Moi, qu’est-ce que je peux faire ? Un interrogatoire de terroriste, mettre quelqu’un en prison ? Mais ça, je ne peux même pas le vendre à ma femme… »

Si même les espions sont victimes de la RGPP !

Source: Georges Moreas.

Le Hamas et Tsahal: qui est plus humain ?

Capture écran d'une vidéo livrée par le Hamas à Israël, vendredi 2 octobre 2009, montrant le jeune soldat israélien Gilad Shalit, otage depuis juin 2006.

REUTERS/HO

Capture écran d’une vidéo livrée par le Hamas à Israël, vendredi 2 octobre 2009, montrant le jeune soldat israélien Gilad Shalit, otage depuis juin 2006.

Décidément, le Hamas n’est pas si cruel que ça comme l’indiquent ses détracteurs., non ? En réalité, il y a plus de violence du côté de Tsahal. Enfin, je le pense, je vois surtout l’attaque contre la bande de Gaza.  Je ne veux influencer aucun vote mais, à vous de jouer. PARALLAX

Voici la déclaration de Gilat Shalit: « Bonjour, je suis Gilad, fils de Noam et Aviva Shalit, frère de Hadas et Yoel, qui vivent à Mitzpe Hila. Comme vous pouvez le voir, je tiens entre mes mains l’édition du jour de Falasteen, publié à Gaza. Je lis ce journal pour avoir des informations sur ce qu’on dit de moi. J’espère y lire des informations sur mon retour prochain à la maison et sur ma libération imminente. J’espère que le gouvernement actuel dirigé par Benyamin Nétanyahou ne va pas gâcher cette occasion d’obtenir un accord et donc de me permettre de réaliser mon rêve et être libéré. » « Je veux vous dire que je me sens bien, médicalement parlant, et que les Moujahidins des Brigades Al-Qassam me traitent parfaitement »

Benyamin Netanyahou, tais-toi !

Benyamin Nétanyahou, le 8 septembre 2009 à Tel-Aviv. | REUTERS/POOL

REUTERS/POOL

Benyamin Nétanyahou, le 8 septembre 2009 à Tel-Aviv.

Je vous jure, cet homme est un idiot. Simplement. Fou même. Il est convaincu qu’il détient la vérité suprême. Sa phrase folklorique d’hier m’a mis dans tous mes états, moi, qui suis un partisan acharné du droit et surtout de la paix. Une paix juste, pas de pacotille.

Lisez plutôt : « L’adoption du rapport Goldstone porterait un coup fatal au processus de paix ». Il ne s’est pas arrêté-là, ajoutant:   » Si le rapport est adopté et qu’Israël voit son droit à l’autodéfense dénié, il ne pourra pas faire de pas supplémentaires, ni prendre d’autres risques en direction de la paix« .

Pour le quidam, « l’autodéfense » mensongère et disproportionnée israélienne doit violer toutes les conventions internationales, et même la morale. Pire, pour lui, la paix est une prise de risque. Vous ne rêvez pas. voilà un homme qui refuse d’accepter un rapport juste et en plus édulcoré, pour se faire mousser et menacer la paix. Ce n’est pas ledit rapport qui menace la paix vous vus en doutez.

En exhortant l’ONU à rejetter le rapport Glastone, lui, le représentant d’un pays qui n’a jamais appliqué une seule des centaines des résolutions de l’ONU en sa défaveur est bien culloté, j’oserai même dire imbu de sa petite personne et surtout, insulte le monde entier. Jusqu’à quand ?

Nous sommes-là en plein délire: celui d’un chantage encore et toujours violent. Netanyahou demande en quelque sorte, une nouvelle autorisation, un permis de tuer encore et encore, en toute impunité. Et pourtant, le rapport Gladstone accuse aussi le Hamas. Israël n’a jamais fait un seul pas vers la paix. Un seul et je veux que quiconque proteste me le démontre.

Cet Etat raciste a même mis en place un stratagème pour libérer 19 Palestiniennes en échange d’informations sur le soldat Gilad Shalit, le vrai pion de l’offensive meurtrière sur Gaza. Il faut sauver Israël. Vivement que le Conseil de sécurté envoie ce rapport Gladstone, au CPI.

PARALLAX

LE LIKOUD DE NETANYAHOU VEUT LA DISPARITION DE LA PALESTINE.

Comme vous le savez tous, le petit facho Benyamin Netanyahu, chef du Likoud, parti d’extrême-droite qui s’associe avec l’extrême-droite fasciste Israël Beitenu, du raciste qu’on nous vend en « ultranationaliste », Avigdor Lieberman, est redevenu premier-ministre israélien d’où mon classement sans équivoque du peuple de l’Etat hébreu, dans le camp des imbéciles. Avant, on pouvait faire le distingo. Plus maintenant. Aujourd’hui, il n’y a aucun doute possible. Cette population avalise les tueries de ses dirigeants, contre les Palestiniens. Pauvre Kadima, Tout ça pour ça ? Aller à la guerre, tuer des innocents pour gagner une élection ?

Vous avez toujours entendu dire que le Hamas voulait la destruction d’Israël, qu’il ne voulait pas le reconnaître. En réalité, c’est faux. Le Hamas veut le faire, à condition qu’Israël retourne dans ses frontières de 1967, voir de 1948. C’est ça la vérité occultée. Mais qu’en est-il de la Charte du Likoud ? Vous serez surpris à la lecture des idées obscurantistes et racistes que ce parti défend.

Que dit le Likoud sur la « Paix et Sécurité » : de quelle paix parle le Likoud ? (PARALLAX)

– « la Paix est l’objectif premier d’Israël. Le Likoud souhaite renforcer les accords de paix existants avec les États arabes et s’efforcer de parvenir à des accords de paix avec l’ensemble des pays frontaliers d’Israël afin de trouver une solution de paix au conflit israélo-palestinien. »

Que dit le Likoud sur les colonies illicites : encore plus de colonies (PARALLAX)

« Les communautés juives de Judée, de Samarie et de Gaza sont une concrétisation des valeurs sionistes. L’implantation est l’expression du droit irréfutable du peuple juif à disposer de la terre d’Israël et constitue un atout important dans la défense des intérêts premiers de l’État d’Israël. Le Likoud s’attachera à renforcer et à développer ces communautés et s’opposera à leur démantèlement. »

Que dit le Likoud au sujet d’un État Palestinien : refus d’un Etat palestinien (PARALLAX)

« Le gouvernement israélien rejette fermement la création d’un État arabo-palestinien à l’ouest du Jourdain. Les Palestiniens peuvent vivre librement dans un contexte d’autonomie mais pas en tant qu’Etat indépendant et souverain. Ainsi, par exemple, dans le cadre des affaires étrangères, des questions de sécurité, d’immigration et d’écologie, leurs activités doivent être limitées par les impératifs liés à l’existence d’Israël, à sa sécurité et aux besoins de la nation. »

Que dit le Likoud sur la question de Jérusalem : refus de la paix, avec le partage de la ville sainte (PARALLAX)

« Jérusalem est la capitale éternelle et indivisible de l’État d’Israël et seulement de l’État d’Israël. Le gouvernement rejettera fermement toute proposition palestinienne envisageant la division de Jérusalem, en particulier le projet présenté à la Knesset par des factions arabes et soutenu par de nombreux membres du Parti Travailliste et du Meretz. »

la Charte du Likoud ne reconnaît donc pas l’existence de la Palestine, encore moins le retour des réfugiés que l’Etat hébreu en entier refuse, au nom de sa sempiternelle sécurité. Ensuite, il y a là, une réfutation de l’idée même d’un État palestinien fiable et souverain. Et dire que Mahmoud Abbas négocie avec ces monstres. D’ailleurs a-t-il déjà obtenu quelque chose ? Sans le Hamas, la Palestine serait déjà inexistante. Mais pourquoi donc, ce machin nommé « communauté internationale », reconnaît-elle alors le Likoud ? Une vraie pornographie, un vrai mystère. Vivement Obama…Mais bon. Quant à Sarkozy, il continue de tromper son peuple, voir ICI. ou LA.

PARALLAX

NOUS SOMMES TOUS DES PALESTINIENS !

Tous les Goebbels israéliens sont sur le pied de guerre d’une propagande indescriptible. Non seulement, ces nazis osent dire, en faisant leur propagandastaffel sur Youtube, qu’ils veulent montrer les horreurs du Hamas, mais, ne montrent pas les leurs. Ils ont perdu la guerre de l’image.  Mon propos bien évidemment,  n’est nullement d’absoudre ce dernier (Hamas) mais, simplement de dire non aux mensonges de Tsahal, de ses faucons et des autorités israéliennes.

Partons dès le début. Il y a d’un côté, un envahisseur, l’occupant, et de l’autre, un combattant floué, victime de la force, qui a tout perdu, femme, enfants, maison, terres. Vous n’entendrez jamais quelqu’un le dire, mais, des cancres et des imbéciles comme Bush, cet assassin, demandent encore une fois, que le Hamas cesse de bombarder Israël avec ses outils artisanaux: roquettes Qassam. Le beau prétexte. Pourquoi les mêmes ont accepté la mort de Gaza avec un blocus israélien ? Pourquoi ne demandent-ils pas aussi à Israël de lever ce blocus ? Cherchez l’erreur !

En refusant le cessez-le-feu proposé par la communauté internationale, Israël montre son vrai visage, celui de la terreur, de l’insolence et de la violence. Rappelons quand même qu’il y a déjà plus de 400 tués, sans compter les blessés par milliers. Que vaut un palestinien au yeux de ces monstres nazis ? Rien du tout. C’est assez halucinant de voir comment, les pestiférés d’hier, se transforment en bourreaux nazis. D’ailleurs, n’ont-ils pas voler les pensions des vrais victimes de la Shoah  récemment ? Quelle honte !

Le Hamas gagnera. Pas la guerre sur le terrain, mais celle du coeur, au sein des Palestiniens. On peut comprendre pourquoi Mahmoud Abbas menace ce soir de suspendre les négociations, simplement parce qu’il sait que cette agression qu’il a voulu, voir avalisé, lui reviendra au visage, parce que ses crachats contre son peuple seront pour lui un poison mortel.

Plus que jamais, en cette veille de la nouvelle année, nous sommes TOUS PALESTINIENS. Vive la Palestine libre !

MEILLEURS VOEUX 2009 !

PARALLAX

«Rien ne justifie les massacres de Gaza»

«Bouleversé»: professeur de droit à l’Université Al Quds de Jérusalem, Anwar Abu Eisheh ne cache pas sa colère. «Rien, affirme-t-il, ne justifie le massacre perpétré à Gaza.»

 

Khaled Mechaal, le chef du Hamas, appelle à une nouvelle intifada. Quelle est sa stratégie?
Le Hamas ne veut plus d’un statu quo qui entraîne d’immenses souffrances pour la population. A Gaza, les Palestiniens soumis au blocus d’Israël manquent de tout. Cette situation ne pouvait plus durer.

En rompant la trêve, le Hamas n’a-t-il pas provoqué l’offensive israélienne?
La réplique est hors de toute proportion. Les projectiles tirés de Gaza n’ont pas occasionné de grands dégâts. Ils n’ont pas fait de nombreux blessés. L’écart est grand entre les pilotes qui lâchent une tonne de dynamite et les combattants palestiniens. En tout état de cause, la responsabilité première de la situation incombe à l’occupant israélien. Celle du Hamas est seconde: c’est de n’avoir pas bien assuré la protection de la population.

Qu’attendez-vous des pays arabes?
La rue palestinienne est déboussolée. On n’a pas observé chez les dirigeants arabes une contestation réelle et efficace de l’offensive israélienne. On a tendance à croire ici que certains d’entre eux étaient informés de l’attaque. C’est du Caire que Tzipi Livni, la ministre israélienne des Affaires étrangères, a brandi les menaces d’intervention. Le président Mahmoud Abbas, de son côté, a également tenté de persuader les responsables du Hamas de reconduire la trêve. On peut en déduire qu’il était au courant des opérations israéliennes.

L’intervention israélienne à Gaza peut-elle aggraver les dissensions entre Palestiniens?
Les divisions ne peuvent pas devenir plus graves qu’elles étaient il y a encore trois jours. Je vous rappelle en outre qu’elles ont été voulues par Israël. Ce sont les Israéliens qui ont favorisé la création du Hamas à la fin de 1987 afin d’affaiblir l’OLP. Dans la rue, en tout cas, les manifestants palestiniens font preuve aujourd’hui d’unité. Vous verrez que malgré elles leurs instances dirigeantes vont devoir les suivre.

Craignez-vous une intervention israélienne de longue durée?
Je crains que le gouvernement israélien, fort du silence de la communauté internationale, ne soit décidé à réoccuper la bande de Gaza et à la fragmenter en plusieurs «bantoustans». J’ai du mal aussi à imaginer qu’il ait lancé l’opération sans avoir obtenu le feu vert des Etats-Unis. Je suis à la fois sans illusions et décidé à lutter contre mon pessimisme.

SOURCE: Jean-François Verdonnet