Vidéo de Mélenchon: les casseurs, ce sont les flics.

Alors, c’est qui le donneur d’ordre, si maintenant les policiers se muent en casseurs ? Hum! Je ne souhaite pas répondre à cette question mais, j’ai mes idées dessus.

Lire la suite

Publicités

Vidéo: les CRS violentent un journaliste de Canal+

Vous avez déjà vu un policier en civil se balader tout seul dans la rue ? Vous avez déjà rencontrer un skin tout seul sans ses amis ? Eh bien, c’est la même chose, ils ressemblent (flic et skin) à des mauviettes. Je veux bien sûr parler des flics ripoux, pas de ceux qui font honneur au corps.

Une fois qu’ils sont en compagnie d’autres skin ou flics, ils se transforment en véritable bombe. C’est ce qui arrivé au journaliste de Canal+, frappé violemment par des CRS. Mais Brice Hortefeux va leur trouver une excuse, tout comme Sarkozy le faisait…

Lire la suite

Vidéo: Eric Besson ment encore !

Le ministre de l’Immigration Eric Besson a affirmé ce lundi sur France 2 qu’il n’était « pas au courant » de la circulaire du ministère de l’Intérieur datée du 5 août (photo) ciblant expressément l’évacuation de camps de Roms.

Lire la suite

Sarkozy humilie Brice Hortefeux.

Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux

Le ministre de l’Intérieur condamné pour propos raciste il faut le rpréciser car, il n’a aucune valeur morale pour donner des leçons aux autres, vient d’être à nouveau humilié par Sarkozy.

Lire la suite

Ces Français au dessus des lois.

Un jeune de la communauté des gens du voyage a été tué par un gendarme à Saint-Aignan. Une violence inouïe s’en est suivi. Pas besoin de revenir dessus. On se demande bien aujourd’hui les « qui » sont les forces de l’ordre et les « qui » sont les forces du désordre. Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, condamné au passage pour racisme a eu l’outrecuidance, hier, de dire que les gitans ne sont ni au dessus ni en dessous des lois. Face à des contrevérités de ce genre, il faut réagir. Je me demande bien où sont les journalistes dans ce pays.

Lire la suite

Hortefeux dehors !

Qui avait dit: « Je ne tolèrerai jamais que des propos racistes soient tenus dans notre pays ». mais, pour lui qui ne s’est jamais excusé, virant au passage un préfet qu’il soupçonnait de propos raciste, Hortefeux, veut la tolérance pour lui…car, il s’accroche à son poste, comme une sangsue.  Honteux !

Lire la suite

Tous unis contre les arabes ?

Julien Dray estime que Brice Hortefeux n’est pas raciste. On se souvient qu’il avait eu auparavant, contre Azouz Begag, des propos qu’il n’a d’ailleurs pas démenti, rapporté dans son livre « Un mouton dans la baignoire ». Alors qu’ils étaient voisins sur les bancs de l’Assemblée nationale, Brice Hortefeux lui a lancé: « Allez, fissa, sors de là! Dégage d’ici, je te dis, dégage »! Fissa, c’est à l’époque de la colonisation, de l’indigénat que ce terme était prononcé. Péjoratif surtout, vis à vis des autochtone. On se souvient de Dray et de « l’effet Dieudonné » à propos du meurtre crapuleux de Ilan Halimi…

Quant à Fadela Amara, c’est vrai, elle est Kabyle et/ou Berbère, soit, elle est naïve, soit, elle fait exprès.

Michel Charasse, on le comprend, il vient d’être nommé au Conseil constitutionnel……par Sarkozy donc, son avis compte pour des prunes.

Apparemment donc, le racisme dit arabophobie, n’existe pas en France, malgré la condamnation de Brice Hortefeux par la justice. C’est pas nouveau. On peut aussi tuer un arabe en toute impunité. Saïd Bourarach, de là-haut, en sait quelque chose.

PARALLAX