Jean-Louis Masson: rigolo de service ?

Il ne sait rien d’Internet mais, il veut légiférer.

Le Sénateur Jean Louis-Masson, auteur d’une proposition de loi visant à supprimer l’anonymat des blogueurs non professionnels, était l’invité des Grandes Gueules sur RMC. Testé sur sa connaissance des nouvelles technologies, il est apparu bien peu au courant des tendances actuelles sur le web… « Cela ne m’intéresse pas », a même confié le Sénateur.

Publicités

Internet met à nu le pseudo-journalisme.

Hier, je suivais le débat concernant la mise en cause de l’Internet,  sur la nocivité de l’outil. Mais, quand ça les sert, je parle des journalistes dits traditionnels et des politiques, ils en abusent. Amusant.

En réalité, Internet permet de répondre aux journalistes menteurs et falsificateurs. Internet permet à tous de s’exprimer, pourvu qu’on ait des arguments.

Si certains désirent nationaliser ou privatiser Internet, qu’ils sachent qu’ils ne pourront rien. Ils sont nus et n’arrivent plus à détruire comme par le passé, certains. Puisqu’ils étaient les seuls à avoir accès aux canards ou à la télévision, aujourd’hui, le Web les a tuer tué.

Laisse mon Internet tranquille !

Quand les losers de la politique comme Frédéric Lefevbre ou de la pub comme Séguela s’acharnent contre Internet, on ne peut que sourire.

Quand les médias se voient critiquer par les politiques, notamment en ce moment avec l’affaire Jean Sarkozy, eux-mêmes qui insultent Internet, on ne peut que sourire.

Je préfère laiseer parler Nicolas Dupont-Aignan, le président du mouvement Debout la France.