Affaire Polanski: quand Jack Lang est humilié à la télé suisse.

Un vrai coup de gueule salutaire de cet avocat suisse. Quand un donneur de leçons se voit ainsi cogner, ça fait plaisir. D’ailleurs, la Justice française n’existe pas. La preuve ICI[fr], avec l’affaire des iraniens libérés.

Publicités

Affaire Zemmour: Dieudonné piège la Licra.

On appris ce soir que la LICRA maintenait sa volonté de poursuivre Eric Zemmour devant les tribunaux. Et comment. L’association est désormais prisonnière de ses promesses. Les temps ont décidément changé, depuis que le trublion médiatique a fait son dérapage de trop. De trop parce que ça fait plus de 10 ans qu’il passe son temps à insulter les femmes, les noirs et les arabes…Tant pis, il a ouvert la boîte de Pandore.

Lire la suite

La justice caresse Brice Hortefeux.

Après avoir obtenu le prix du meilleur sketch de l’année 2009, « J’ai fait l’Auvergnat » le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a comparu aujourd’hui au Tribunal de première instance de Paris, pour « injure publique et raciale ». Il était absent.

Le beau Brice, a été sauvé par les juges, notamment le….Procureur c’est à dire le ministère public. Amusant, non ? Ce dernier a estimé qu’il n’y avait pas d’injure raciale mais plutôt « Des propos sont assurément méprisants et outrageants mais n’ont pas été commis dans un contexte public ». OK !

Tiens, Brice méprise donc l’institution judiciaire par son absence. Le délibéré est pour le 4 juin prochain. Mais, passons.

Brice Hortefeux et ses indignations sélectives.

C’est vraiment ridicule ce qui se passe actuellement dans ce pays. Hier, un jeune homme -je ne veux surtout pas savoir ses origines, ni ceux de ses agresseurs-, a été gravement blessé à Grenoble. Mais, ce qui interpelle ici, c’est tout le pataquès autour de cette affaire depuis hier. Il suffit de faire un tour dans les grands médias pour constater ce qui se dit.

Toutes les accusations sont distillées à l’encontre d’agresseurs soi-disant issus de l’immigration. Accusation perpétuelle. Or, il n’y a aucun nom qui circule, rien. Pourquoi cette différence ? De savoir que Brice Hortefeux le ministre de l’Intérieur s’est rendu au chevet du jeune homme ce jour, est un cette à saluer mais, pour Saïd, le vigile mort dans des circonstances désastreuses à Bobigny, à ce jour, même pas un début de mot. Pourquoi ? Sans doute, le blessé de Grenoble est blanc. Je n’aime pas trop dire ça puisque mon épouse est blanche et je suis obligé de le préciser ici suite à de nombreuses accusations ridicules à mon égard.

Lire la suite

Villiers-le-Bel: la justice enfin pour Mushin et Larami ?

Selon l’AFP, La justice a décidé hier de relancer l’enquête sur la responsabilité de la police dans la mort de deux jeunes à Villiers-le-Bel. trop de zones d’ombres en effet. D’ailleurs, un blogueur n’avait pas hésité à parler de meurtre avéré [fr] tandis que les médias et la justice d’ailleurs, disculpaient cette police. Crise de conscience ? Du moins, un policier, le conducteur du véhicule, vient d’être mis en examen. Attendons donc.

Du moins, annonce le communiqué, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Versailles a décidé d’ordonner un supplément d’information sur les circonstances de la mort de Muhsin et Laramy. On se souvient que ces deux jeunes ont été tués suite à une collusion avec une voiture de police.

Rappel des faits:  le 25 novembre 2007, à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise), après cet accident, s’en était suivi des émeutes violentes entre jeunes et forces de l’ordre. Ce sont les avocats des familles qui ont révélas cette information. On se souvient aussi de la naissance d’un homme politique à cette époque, Ali Soumaré qui s’était illustré comme porte parole des familles.

PARALLAX


L’autoflagellation des arabes se poursuit….

Nadia Weiler-Streiser

….Alors que l’instigateur de tout ce pataquès dort en paix, après avoir réussi son coup. Après les Ni putes ni soumises[fr] qui avaient menacé de porter plainte suite à la présence sur les listes du NPA (Nouveau parti anticapitaliste) d’une femme ou plutôt une fille portant un foulard, un simple foulard, Ilhem Moussaïd, c’est au tour de l’avocate alsacienne que je connais bien, Me Nadia Weiler-Strasser, une arabe dite émancipée, qui sous la bannière de l' »Association de solidarité avec les femmes arabes » dont elle est présidente, a saisi le tribunal administratif de Marseille.

Pour se faire voir, notre avocate n’est pas à son premier coup d’essai. Ici à Strasbourg, je l’ai connu lorsqu’elle avait saisi le tribunal administratif, pour faire annuler l’euthanasie d’un chien nommé Maya ou Kaya. Tout ça me reste à l’esprit parce qu’elle s’était appuyée sur une juridiction du Moyen-Âge pour faire passer ses idées. Nous étions si mes souvenirs sont bons, en 2003. Je terminais à l’époque, mes études à la faculté Louis Pasteur de Strasbourg. Bon, le chien a été sauvé. BB est contente….

Donc, demain, le tribunal administratif marseillais rendra son verdict demain à 11h. Mais, que veulent donc ces filles arabes qui veulent empêcher qu’une des leurs arrivent fièrement en politique ? Et pourquoi ne tapent-elles pas sur le PS et le PC qui ont des élus voilées (voir lien au dessus) ? C’est honteux !

SENTIER II : ENCORE UNE ESCROQUERIE.

J’avoue que quand j’ai consulté ce lien qu’un ami a reçu sur son mail, je suis tombé des nues. Me Herzog le vertueux défenseur de Sarkozy (Affaire Clearstream) cognait sur Dominique de Villepin, la seule et réelle alternative à droite pour 2012, tombe le masque. Il serait protecteur d’un malfrat israélo-français sans doute, qui serait portant à l’abri s’il s’en allait en Israël ( Gaydamak et l’Angolagate)  resté longtemps en fuite en Angleterre. Bien sûr, seul le Télégramme relate cette affaire du Madoff français. Et les autres ? Bouche cousue. Cherchez l’erreur ! PARALLAX

Après un mois de silence, les langues se délient. A chaque jour ses révélations. Hier, MeHerzog, l’actuel avocat de Nicolas Sarkozy, a été mis en cause. Après Me Rebboa, dont on parle chaque jour (Le Télégramme de lundi) et dont on ne sait toujours pas s’il sera entendu par le tribunal, c’est au tour d’un autre avocat d’être sur la sellette. Et pas des moindres. Il s’agit de MeThierry Herzog, l’actuel avocat de Nicolas Sarkozy. À l’époque, «l’avocat du Président» défendait les intérêts de la compagne d’un des principaux prévenus, Rubens Levy: l’homme qui est présenté, par plusieurs autres mis en cause, comme le nº1 de l’organisation ayant mis en place l’escroquerie à la TVA qui a coûté au moins 23M€ à l’État français, entre1994 et1999. Accusation que RubensLevy renvoie au visage de son principal détracteur, Christophe Lebesque. Hier, c’est ce dernier, après Philippe Alboreo la veille, qui a tenu à faire des «révélations».

Des infos sur l’enquête le menaçant

Selon Christophe Lebesque, Me Herzog aurait tenu informé Rubens Levy du déroulement de l’enquête, en lui remettant, en Grande-Bretagne où il était en cavale, des dossiers où figuraient des procès-verbaux d’audition (ce qui démontre, selon Lebesque, que Levy était bien celui qui pilotait l’affaire). Illégal, bien sûr. Rubens Levy a contesté, relevant, au passage, que le document produit par son adversaire – une lettre manuscrite où il analyse les déclarations des uns et des autres faites aux enquêteurs -, lui avait été dérobé lors de son enlèvement, en pleine affaire, par de vrais-faux policiers (affaire classée sans suite). Un deuxième témoin est venu confirmer l’échange de documents en Grande-Bretagne. Quelle conséquence peut avoir cette «révélation»? Pour Me Herzog, aucune. Les faits, même s’ils étaient avérés, sont prescrits. Pour le reste, ces successions de «révélations» ne font que plomber un peu plus ce procès qui doit encore durer deux mois. Et cela ne répond toujours pas à la question que posent, à chaque audience, les magistrats rennais: mais où sont donc passés les millions ?

Source: Le télégramme