Nicolas Sarkozy joue les victimes.

Crédit : Le Figaro
Crédit : Le Figaro

Le chef de l’État français, Nicolas Sarkozy, a accordé une interview au Figaro. Toujours la même dialectique, les mêmes arguments foireux, le même mensonge. Autiste à souhait, l’homme refuse de reconnaitre ses fautes et semble même jouer les victimes. C’est fou. Il n’y a qu’à lire ces quelques passages de son interview pour comprendre que l’homme n’est pas net. Avec 64% de français qui désapprouvent la « nomination » de son fils à la tête de l’EPAD, il dit qu’à travers ce dernier, c’est lui qu’on veut atteindre. Schizophrène, il a plutôt besoin d’un bon repos.

Jean Sarkozy, son fils à l’Epad

« C’est une élection, il ne s’agit donc pas de népotisme. A travers cette polémique, qui est visé ? Ce n’est pas mon fils. C’est moi. »

Frédéric Mitterrand et le tourisme sexuel

« Quand je vois le porte-parole du PS, emboîter le pas à Marine Le Pen et avec quel enthousiasme ! Je me demande où sont passées les valeurs humanistes de ce grand parti républicain. Frédéric Mitterrand n’a jamais fait l’apologie du tourisme sexuel et il l’a même condamné en termes très forts. »

Sur le bouclier fiscal

« Je ne toucherai pas au bouclier fiscal car je crois au principe selon lequel on ne peut prendre à quelqu’un plus de la moitié de ce qu’il gagne. Si on laisse passer une exception, comme par exemple la CSG, ce n’est plus un bouclier. »

Banques et finance

« Les banques ont répondu à nos attentes et deviennent exemplaires. Elles ferment leurs filiales dans les paradis fiscaux et le dispositif retenu par la France pour encadrer les bonus des traders s’est imposé au reste du monde lors du G20.

Affaire Clearstream

Ce que je voulais, c’est que la vérité éclate. Elle est en train d’éclater. Le mieux à faire est de laisser se dérouler ce procès, de faire confiance à la justice et de s’abstenir de tout commentaire. J’aurais été mieux inspiré de le faire dès le début.

Lire l’interview intégrale sur le Figaro.fr


Dieudonné à Lyon: de quoi la Licra est-elle le nom ?

/ Archives Philippe Juste

C’est quoi la LICRA, du moins celle du Rhones-Alpes ? Le nom d’un homme, d’une chose ?  J’opte pour machin comme le disait Charles de Gaule à propos de l’ONU. Franchement, ça devient barbant de voir des associations qui vivent essentiellement au crochet de l’Etat donc du contribuable, vouloir dicter la loi. Qui sont-ils pour demander qu’un humoriste soit interdit ? Qui sont-ils pour réclamer qu’il ne fasse pas sa représentation au Transbordeur ? C’est quoi ce chantage ? De quel droit peuvent-ils priver des fans de leur humoriste préféré ?On est en plein délire en France.

Quel est l’homme que Dieudonné a lynché ? Quelle personne a-t-il tué ? Marre à la fin de cette pleurnicherie commerciale sans fin. Marre de ces croqueurs de diamants, excessifs sur tous les plans. Marre du mensonge, de la vraie haine. Pourquoi, si effectivement, il y avait des doutes sur Dieudonné, ces gens continueraient ainsi à vouloir faire du beurre sur son dos ?

Mais, de quelle haine parlent les censeurs puisque c’est de ça qu’il s’agit, se cachant honteusement derrière la supposée condamnation de l’humoriste ? Et pourtant, ceux qui disent haut et fort que l’humoriste n’a plus de fans, qu’il ne fait plus rire personne, sont les premiers à débouler comme des morts de faim, lorsqu’il doit se produire ? Où est donc la vérité ? Partout où va l’humoriste, il fait un carton plein. Faut donc qu’ils disent clairement qu’ils veulent le tuer, l’assasiner de façon frauduleuse parce que leurs mensonges médiatiques ne trompent pas/plus personne.

Dieudonné doit donc donner une représentation de son nouveau spectacle « Sandrine », le 24 octobre prochain au Transbordeur. Vous, fans lyonnais, serez-vous les coudes pour dire NON à ce chantage hypocrite et raciste. N’ayons pas peur des mots, ce gens qui nous disent lutter contre le racisme, sont des racistes. Dieudonné est pourchasseer pour sa couleur de peau, trop noire à leur yeux, à leur goût et savent qu’ils peuvent cogner sur lui sans risque. Une honte.

Si Deudonné ne faisait plus rire, ça se saurait. Le talent ne s’achète pas.

PARALLAX


Jean Sarkozy le suicide politique de Nicolas Sarkozy.

sarkofils.1255425737.JPG

Oh bigre !

#jeansarkozypartout

Attablé dans un bougnat auvergnat, hier, dans le 7e arrondissement de Paris, je sirote un petit jus, en attendant mon yaourt à la pistache cardamone, produit fait maison par la tenancière qui m’en vente les vertus. Ah, oui, à ce moment-là, je ne pense nullement au sketch de Brice Hortefeux, “J’ai fait l’Auvergnat”, la pièce comique de Seignosse de triste mémoire.

Lire la suite

Affaire Mitterrand: réaction de la Thaïlande

Dieudonné passe son examen d’avocat !

Quand on passe par la machine à remonter le temps, on ne peut s’empêcher de penser à l’humoriste le plus talentueux de son époque, Dieudonné.

Dans ce sketch, l’homme qui est condamné à de la prison avec sursis (avant le jugement définitif ), parce qu’il a salué Robert Faurisson, tandis que des délinquants sexuels sont défendus bec et ongles par les stars, parle de la justice.

Sketch prémonitoire. Il y dépeint ce qui se passe aujourd’hui, tout comme il dénonça ce qui lui valut en 1994 d’être un paria médiatique à vie. Cet homme est non seulement le meilleur humoriste, mais aussi un génie.

C’est demain qu’on comprendra que cet homme avait, a et aura raison…..mais, son tort, c’est celui d’être vu comme nègre donc, « homme inférieur. »

PARALLAX