Dieudonné le martyr et Guillon le bouffon

Bouffon : Personne qui cherche à amuser par ses plaisanteries. Les rois avaient leur bouffon attitré, seul personnage pouvant se moquer du souverain sans conséquences

Voilà maintenant depuis quelques temps que l’ennemi public numéro 1 du moment semble n’être autre… qu’un humoriste. En effet depuis son licenciement – et celui de Didier Porte -, internautes et politiques se livrent une bataille sans merci pour la défense – ou non – du chroniqueur de France Inter. Seulement voilà, au-delà de cette image de martyr, qu’y a-t-il de plus politiquement correct que Stéphane Guillon ?

Liberté d’expression: Ménard, Dieudonné, Porte, Guillon.

Sans commentaire !

Violons la loi, interdisons Dieudonné !

La chasse à l’homme se poursuit indubitablement. En toute illégalité, certains édiles veulent à tout prix éliminer l’humoriste de talent Dieudonné. Au moment où j’écris ces lignes, je ne sais pas s’il a joué à Bruxelles hier soir. Mais, par une voltige mensongère, on appris que la salle dans laquelle il devait jouer se produire, ne répondait pas aux normes. Quelle trouvaille ! Simplement illégal. On voulait sans doute le protéger, lui, l’humoriste. Je vous laisse découvrir l’article de Belga. Parallax

Lire la suite

Trop de noirs en France ?

Il se peut qu’il y a partout en France, des bandes de blacks qui sévissent et cassent tout. Malgré le fait qu’ils sont les plus contrôlés ? Mais que fait la police ? Marcel Campion le forain les voit en effet, avec son ubiquité, chez moi ici à Strasbourg, au Marché des Puces parisien de Saint-Ouen, à la Foire du Trône, sur les Champs Elysées bref, il y a trop de noirs en France veut-il dire implicitement et ces derniers sont tous délinquants. Il l’a dit sur RMC.

Lire la suite

Philippe Bilger et la grande escroquerie sur la liberté d’expression.

J’aime écouter ces gens qui ont l’indignation sélective comme moyen d’expression. C’est vraiment amusant de les entendre dire que la liberté d’expression régresse en France, quand des gens s’insurgent contre le droit à l’insulte dont bénéficie Eric Zemmour. Bien sûr que, dans l’entretien en dessous (vidéo), personne n’ose parler de Dieudonné, la vraie victime de la liberté d’expression à géométrie variable.

Lire la suite