LAISSEZ BECHIR TRANQUILLE !

 

Omar Hassan El-Béchir

Omar Hassan El-Béchir

Comme c’est finalement marrant de voir tous ces chialeurs à la petite semaine crier au loup. Ceci, parce que la CPI (Cour pénale internationale) qui n’a d’international que le nom, (vu les implications et condamnations qu’elle n’applique que dans certaines parties du monde), parce que le président soudanais Omar El-Béchir est arrivé ce jour à Doha au Qatar, où aura lieu dès demain, le sommet de la ligue  arabe.

La Qatar a annoncé avoir refusé de céder à la pression, par rapport à la présence du président soudanais sur son territoire. Après l’Erythrée, l’Ethiopie, l’Egypte ou encore la Libye où il s’est déjà rendu après sa condamnation pour crimes de guerre au Darfour, on comprend très bien l’inutilité de la CPI, machine à broyer les petits.

Le problème n’est pas véritablement le Darfour. Personne ne peut accepter ce qui s’y passe. En revanche, pourquoi seulement le Darfour ? Ceux qui ont envahi l’Irak ne répondront jamais de leurs crimes, de loin plus importants qu’au Darfour. Et ceux qui sont en Afghanistan ? Et ceux qui ont perpétré un début de génocide à Gaza, avec de plus en plus de preuves venues des propres rangs de l’armée ?

Les Arabes avant ce sommet ne sont pas vraiment en accord. C’est triste et ça permet justement la faiblesse palestinienne alors que « l’arme pétrole » peut régler différents problèmes. Faire un chantage aux puissances qui en dépendent. Mais, lorsqu’on voit Mubarak, le président égyptien ne pas se rendre à Doha, on comprend qu’il est simplement un irresponsable à la solde des Occidentaux contre les Arabes. Et dire que Ban-Ki Moon sera à Doha est déjà la preuve que l’ONU, qui soutient la CPI, ne sert à rien. Une belle rencontre avec Béchir….à mourir de rire.

Messieurs, balayez devant vos portes et laissez Omar El-Béchir en paix !

PARALLAX