EDF ET MARTINE AUBRY CONTRE DIEUDONNE.

En rire ou en pleurer, tout est faisable et s’y prête d’ailleurs. Mardi dernier à Lille, toute honte bue, après avoir solliciter le préfet pour interdire Dieudonné, Martine Aubry s’est retournée vers EDF.

C’est vrai que le ridicule ne tue pas. Courroucée et humiliée par un citoyen, fan de Dieudonné, qui avait fait annuler ses deux arrêtés visant à interdire l’artiste, cette fois, elle est passé à la vitesse supérieure.

C’est ainsi que Dieudonné s’est produit dans son bus Rosa Parks, avenue de Strasbourg où, la municipalté et EDF avait pris soin de ne pas mettre en marche les reverbères.

Une belle méthode en somme qui fait passer la France dans le camp nazi sans coup férir.

Néanmoins, malgré cette nouvelle tentative de trouble à l’ordre public initiée par la Mairie lilloise,  les deux  spectacles  se  sont  déroulés  sans  le  moindre  incident.

Source: La Voix du Nord

PARALLAX 

PHOTO: LES FANS LILLOIS DE DIEUDONNE.

La ruée devant le bus Rosa Parks

La ruée devant le bus Rosa Parks

Une foule toujours nombreuse. Qui va arrêter l’enfant terrible du show biz français ? Ils ne peuvent que rentrer dans l’illégalité, l’injustice et la violation des droits de l’homme, ppur l’empêcher d’exister. Un acharnement qui ne se justifie que par leur racisme….négrophobie.

Non à la censure !

PARALLAX

Success story: Dieudonné à « bus fermés » à Lille !

[sandrine.jpg]

Dieudonné est présent à Lille ce soir pour deux représentations de « Sandrine », sa nouvelle pièce qui parle de…..violence conjugale.

On aurait pu dire à guichets fermés, mais c’est à « bus fermés » car tous les billets ont déjà été vendus. C’est le carton plein, malgré les gesticulations du lobby sioniste et de la mairesse lilloise, Martine Aubry, la pauvre qui ne sait plus à quels saints se vouer pour interdire Dieudonné. On apprend qu’elle fait appel maintenant au préfet de la métropole des Flandres, pour qu’il interdise ce spectacle pour cause de trouble à l’ordre public. Or, mercredi dernier, l’humoriste s’est bel et bien produit sans le moindre incident. Que veulent ces gens ?

Ces personnes qui souhaitent simplement interdire un homme, que dis-je, tuer un homme parce qu’il les a égratigné, sont franchement de la pire espèce humaine dont la violence et l’injustice caractérisent le parcours. Comment peut-on comprendre cet acharnement ? Comment est-ce possible d’accepter tout ça ? Au moment même où on voit ces clowns soutenir un pédophile et violeur, sous prétexte qu’il a souffert dans sa vie et a du talent, il y a de quoi surprendre la raison. Ma raison. La votre sans doute.

Et pourquoi, malgré le fait que le talent de Dieudonné ne se soit jamais démenti, puisque le public est toujours nombreux malgré les interdits ou plutôt des abus de pouvoir crasses, laids, ridicules et franchement morbides, d’aucuns s’arrogent le droit de priver des milliers de gens d’un humoriste qu’ils aiment ? Sommes-nous en dictature où, le président, ses ministres ou le maire, le préfet, détermineront qui aimer et qui détester ?

Certaines personnes ne se rendent pas bien compte de la gravité des actes que posent ces politiques. Sans doute, ils réagiront quand ça atteindra leur propre personne. Quand c’est les autres, pas de problème, non ? C’est le cas de ceux qui défendent becs et ongles Roman Polanski qui, lui, a commis un acte répréhensible. Il ne s’agit pas de leur fille, droguée et violée. Je pense notamment à Bernard Kouchner qu’il faut interner d’urgence [fr] (à lire)

Pauvre France !

PARALLAX

L’honneur perdu de Martine Aubry.

Aubry

Pauvre Parti socialiste !

Avec un commandant en chef de cet acabit, ce n’est pas demain la veille que les choses vont s’arranger face au virevoltant nabot de l’Elysée. Oui, je sais, nabot ce n’est pas beau mais, j’ai en mémoire son spectacle onusien avec son tabouret. Et puis, nabot est dans le dictionnaire, non ? Tiens, ça veut dire PERSONNE de petite taille.

Ne nous égarons pas, revenons à nos moutons….à notre mouton de Panurge, Martine Aubry. La définition de mouton de Panurge est la suivante : se comporter comme des moutons de Panurge, c’est faire la même chose que les autres, suivre une mode, se conformer à une idée dominante, en éliminant tout sens critique. C’est pour faire référence à mon précédent court billet.

On a entendu la première secrétaire du PS qui n’est pas à sa place et pour cause, tirer sur Eric Besson, le traitre socialo en chef, ministre de l’Immigration, après son show morbide à Calais. J’étais bien évidemment de tout coeur avec elle mais, surprise, hier, on apprend que plusieurs dizaines d’enfants et leurs parents, des Roms, ont été expulsés du terrain qu’ils occupaient dans une ancienne station service Esso à Lille-Moulins.

A l’approche de l’hiver, elle qui parlait d’inhumanité face à l’acte posé par Sarkozy en réalité à Calais et non Besson, puisqu’on sait qu’il est à la fois premier-ministre et ministre de tout, cette expulsion montre son code d’honneur qu’elle bafoue.

Que les Lillois la virent aux prochaines élections !

PARALLAX 

Success story: Dieudonné à Lille mardi.

Avis aux Lillois, que dis-je, aux courageux Lillois, le bus-théâtre de l’humoriste Dieudonné, le « Rosa Parks » est de retour chez vous, grâce à votre courage et votre force. Nous avons besoin de gens comme vous ici chez nous à Strasbourg.

Ce retour très attendu est la résultante de deux facteurs majeurs: le succès, et le respect que l’humoriste a envers ses fans dont beaucoup n’ont pas pu rire avec lui mercredi dernier.

Ah, souvenez-vous du reportage bidon de France3 hier. la journaliste Herzog précisait même avec une assurance certaine, que l’humoriste avait été condamné or, le verdict n’est attendu que le 27 octobre prochain. Mais, que voulez-vous, elle rêve de cette condamnation.

« Dieudonné n’est pas le bienvenu à Lille » nous disait Martine Aubry, première magistrate de la ville. Probablement pour elle, mais pas pour les nombreux admirateurs de l’humoriste de talent. Finalement, de quel droit eut-on empêcher aux autres ce qu’on n’aime pas ? Si c’est ça leur démocratie alors, j’ai peur que la Chine soit du même tonneau et il ne fut pas les critiquer.

On sait très bien où se cachent les vrais racistes. Alors, qu’attend Martine Aubry de la tricherie du PS pour sévir ?

PARALLAX