PROCES YOUSSOUF FOFANA: LA GRANDE MANIPULATION.

 

 

 

La dépouille d'Ilan Halimi

La dépouille d'Ilan Halimi

Je ne peux que m’associer à la souffrance d’une mère qui perd son fils de façon tragique et injustice. Je ne peux que m’associer à un tel drame sans nom. En revanche, crier avec les loups pour détourner l’origine crapuleuse du crime, alors, je dis non.

 

 

 

Ilan Halimi

Ilan Halimi

Le procès du « Gang des barbares », 27 prévenus accusés d’avoir enlevé, torturé et tué le jeune Ilan Halimi s’ouvre demain, mercredi 29 avril prochain devant la cour d’assises, à huit-clos, ce que contestent certains alors que deux prévenus étaient mineurs. Encore une tentative de violation du droit.

Ce qui est totalement irréel et abscons, c’est la précipitation avec laquelle certains médias voir tous, qui n’hésitent plus à dénoncer le racisme tout en le pratiquant honteusement, parlent du chef de gang, Youssouf Fofana, comme étant franco-ivoirien et présente Ilan Halimi, enterré en Israël, comme…français.

 

Pire, certains titrent déjà qu’il s’agit d’un crime antisémite, alors que la Justice elle-même ne l’a pas encore déterminé. C’est vraiment terrible de voir une telle manipulation. Hier soir, lors du journal lors de la propagande du 20h de David Pujadas sur France 2, on a atteint les sommets. Il fallait émouvoir. Avant de passer la parole à Mme Halimi, il dénonce un crime antisémite. Ainsi, lors de son interview la mère du défunt enfonce le clou en parlant elle aussi d’un crime antisémite.

Or, le « Gang des barbares » était coutumier de ce genre d’action. Sur les 27 prévenus, toutes les nationalités (français de souche, portugais, iraniens, etc…). Coutumier de ces actes répréhensibles certes, mais il ne choisissait pas la confession d’un tel ou d’un tel autre. Appuyer dessus est de la manipulation mentale. D’un crime crapuleux, on veut faire un crime antisémite, sans trop savoir quel est l’intérêt. Ce serait un très mauvais service qu’on rendra à la société en mentant au vu et au su de tout le monde. 

Personne ne peut trouver des circonstances atténuantes à Youssouf Fofana et à sa bande de malfrats mais, instrumentaliser la mort d’un jeune homme à des fins politiques et surtout racistes pour encore fustiger les mêmes, devient insupportable. Le cycle risque de devenir perpétuel. Et si désormais, à chaque crime crapuleux, on recherchait d’abord l’origine du mort ? Ne serait-il pas là, une bonne idée ? Plus sérieusement, en voulant trop en faire, ceux qui nous disent à cor et à cri lutter contre la haine, la mettent en scène sans vergogne et osent donner des leçons. Ce sont eux les vrais inspirateurs de l’antisémitisme !

Dès dimanche, lors du journal de 20h (vidéo), France 2 affirmait déjà sans l’avis du Tribunal, que le crime était antisémite, tout en disant que ça ne fait aucun doute pour la …justice. Ils sont juges et parties…Bref, encore une fois, c’est l’antisémitisme à toutes les sauces…

PARALLAX

Publicités