De tout coeur avec ceux qui donnent l’amour: Madonna.

madonna-en-pleursJe ne suis nullement adepte des passe-droits. En revanche, je suis vraiment touché par la défaite de Madonna au Malawi. La loi a été respectée. C’est vrai. Mais, avec tout ce que fait Madonna pour ce pays, entre orphelinat, centre de santé et éducation, il fallait qu’elle puisse adopter la petite Marcy James. C’est mon avis.

La madone a fait appel de cette décision. Pourquoi ne pas lui donner cet enfant et de statuer ensuite de façon à ce qu’elle ne fasse plus de demande dans ce sens ? Dans l’orphelinat où vit la petite, c’est la consternation. Durant son séjour, Madonna avait l’autorisation d’être avec l’enfant. D’ailleurs, cette dernière qui avait vu sa « mère » et ses « frères et soeurs » serait particulièrement affectée par le départ de ces derniers…sans elle.

Il y a dans la démarche de Madonna, quelque chose de désintéressée par rapport à certaines personnes qui veulent adopter des enfants avec des desseins inavoués. Ses pleurs étaient à la mesure de sa déception après le verdict du tribunal de Lilongwé. Même des membres du Gouvernement malawite  étaient déçus, ce qui prouve bien ici au moins que, l’indépendance de la Justice là-bas n’est pas un vain mot.

Les membres de famille de l’enfant qui n’a guère de père et dont la mère, une mineure est décédée, sont eux aussi très déçus de la décision du Tribunal. En effet, ils estiment que Madonna était la chance pour cette fillette. Je le pense aussi.

PARALLAX.

Publicités