TERRORISME. Younes Abaaoud, le petit frère d’Abdelhamid Abaaoud, tué en Syrie

abaaoudPar Allain Jules

Younes Abaaoud, le petit frère d’Abdelhamid Abaaoud (15 ans), qui a rejoint les rangs de Daesh au début de l’année 2014, serait décédé. L’ado qui a grandi à Molenbeek, quartier chaud de Bruxelles, était considéré comme l’un des plus jeunes djihadistes étrangers présent aujourd’hui en Syrie.

 

Lire la suite de cette entrée

MOLENBEEK « FAIT L’ CON » !

Dieudonné jouera à Molenbeek ( quartier de Bruxelles) le 13 mai prochain dans la salle Saada sis au quai de Mariemont.

Après avoir tenté frauduleusement de le faire interdire sans raison valable, c’est maintenant par mesure discriminatoire, sans réel mobile que des bourgmestres (maires) belges tentent d’imiter les français, pas en violant le droit avec des arrêtés municipaux, mais en refusant d’accorder des salles à l’humoriste, nsuivant sans doute les recommandations de Bertrand Delanöe. De Paris à Bruxelles, leur puissance est indéniable.

L’organisateur du spectacle en Belgique de Dieudonné, Miloud Merzguioui, a déclaré ce matin : « Nous nous sommes adressés à de nombreuses salles communales  mais, les responsables ont tous refusé d’accueillir Dieudonné finalement, nous avons préféré nous tourner vers un lieu privé, la salle des fêtes Saada. «  Les roitelets de la liberté d’expression à géométie variable ont donc décidé d’un commun accord, de bannir Dieudonné.

Tout comme le Parti socialiste qui a de plus en plus peur des Européennes de juin prochain, les seuls arguments aujourd’hui, c’est de tenter de diaboliser l’artiste, avec la complicité de la presse où, les journalistes s’abstiennent de poser les bonnes questions. Ainsi, la tête de liste du PS en Île de France, Harlem Désir, ne trouve pas mieux que de dénoncer la candidature antisioniste de Dieudonné comme une nébuleuse de haine.

Or, aucun journaliste n’a posé la question de savoir si c’était illégal de s’opposer au sionisme. Mais, à force d’asséner la même chose, la critique du sionisme, idéologie raciste, sera condamnable. C’est avec les propos de l’eurodéputé Désir qu’on sent que ces gens sont prêts à tout, pour concocter une loi simplement pour interdire la critique d’Israël. Une grave dérive en perspective.

PARALLAX