SARKOZY PARRAIN MALGRE LUI DE ZOHRA DATI ?

11Encore une révélation de dernière minute. Nicolas Sarkozy serait devenu le parrain de Zohra Dati car la ministre serait arrivée à l’Elysée avec son bébé dans les bras pour le présenter au chef de l’Etat en le priant de devenir le parrain de l’enfant. Tiens, n’est-ce pas un indication ? Considérant que Rachida est musulmane agnostique, le papa serait donc catholique comme Sarkozy….hum.

Apparemment aussi nous rapporte 20mn.ch, lorsque Carla Bruni apprend la nouvelle, elle est tellement furieuse qu’elle scelle à jamais (?) le sort de la ministre qui se voit confier la 2e place pour les Européennes, une vraie humiliation d’autant plus que Ramatoulaye Yade, secrétaire d’Etat pourtant, était proposée pour mener cette liste.

Si toute cette sauce Rachida s’avère vraie, ça explique sans doute son sketch d’hier où, lors d’un meeting, comme sous hallucinogène ou après avoir pris un verre de trop, elle ne fut pas capable de répondre à une seule question.

Toute cette histoire vient de l’opuscule Jacqueline Remy, ancienne rédactrice en chef du service société de l’EXPRESS,  publié par les Editions du Seuil.

Affaire à suive !

AJ

Publicités

FRANCOIS LAMY « LIVRE » RACHIDA DATI, EX DU… PARTI SOCIALISTE !

François Lamy, proche de Martine Aubry, vient de lâcher une petite bombe, en trahisant la pauvre Rachida Dati, la mère de Zohra, vous savez, la fillette qui…Passons. 

Rachida Dati

Rachida Dati

On le savait déjà. La Garde des Sceaux, ministre de la Justice avait le coeur qui valsait entre ses intérêts personnels et ses… intérêts personnels. Ainsi, l’on vient d’apprendre qu’elle participa même activement au sein du parti socialiste jusqu’à solliciter le suffrage des militants, avant la validation des listes socialistes pour les Européennes de….1994.

 Etant mal placée sur la liste, elle claqua la porte avant le vote, semble-t-il, car, elle n’était pas en positon éligible. Geste à saluer dans la mesure où le paternalisme nauséabond de la gauche vis à vis des minorités dites visibles est criarde. Il aurait fallu un certain Sarkozy, leader de droite, pour permettre à l’édile du 7e arrondissement de Paris d’atteindre ses objectifs.

On se dit étonné à l’UMP. Or, c’est de notoriété publique, Rachida Dati a toujours pris sa plume pour proposer ses services aux hommes politiques influents, qu’ils soient de gauche, de droite, du milieu, de devant ou de derrière. Comprenez qu’elle était prête à bouffer à tous les rateliers et à toutes les compromissions imaginables et inimaginables.

Ceci renforce de plus bel, son côté d’opportuniste tant décrié. Mais, on ne se refait pas. De toutes les façons, c’est un constat par ailleurs. Le Parti socialiste n’a pas perdu au change. Cette épée de Damoclès risque de lui être défavorable lors des prochaines européennes, malgré la machine de guerre de l’UMP. Heureusement que c’est finalement Michel Barnier qui conduit cette liste en île de France. 

Avec le nombre de transfuges venus du PS et qui aujourd’hui ont de grandes responsabilités au sein du Gouvernement Sarkozy,  d’autres à la tête de commissions ou missions, Rachida Dati n’a pas à rougir. Ils forment tous, le clan des siciliens…heu…des opportunistes.

AJ

LA PHOTO DU PERE DE ZOHRA DATI !

Bin Fetais al-Marri, père de Zohra Dati ?

Bin Fetais al-Marri, père de Zohra Dati ?

2e personnalité du Qatar, en tant que Procureur Général de la Justice de son pays, cet homme serait le père de Zohra Dati. Problème: il est marié. Un scandale en perspective.

LA TRISTE FIN DE RACHIDA DATI.

Une reprise de travail expresse pour rien ? Après une césarienne, sortir de la clinique après 5 jours, avec en prime, des escarpins à hauts talons, a proprement choqué la gent féminine. Terrorisée après son accouchement semble-t-il, à l’idée de perdre son emploi Place Vendôme, au ministère de la Justice, la Garde des Sceaux, Rachida Dati, est pourtant remerciée, débarquée on ne sait trop par qui ni pourquoi.

Lire la suite

PLEURE PAS RACHIDA….

La Ministre française de la Justice, Rachida Dati, a été limogée hier par le président Nicolas Sarkozy, trois semaines après l’accouchement.
La sublime Rachida Dati, 43 ans, qui avait repris son travail cinq jours après avoir eu sa fille Zohra, a été  désigné en deuxième  position sur la liste de son parti, l’UMP, au Parlement européen dès le mois de Juin prochain.

L’épouse du président Nicolas Sarkozy, l’ex-top model, Carla Bruni, 41 ans,  serait furax, après la rumeur persistante annonçant  le Président, 53 ans, comme étant le père de l’enfant de Rachida Dati.

Dati, d’origine marocaine et algérienne par ses  parents, refuse toujours de donner le nom du géniteur de son bébé.

Elle est devenue en 2007, en  France, la première ministre d’origine nord-africaine. Mais, elle  a aussi été accusée d’être dure avec ses collaborateurs et, ses réformes ont du mal à passer.

Les critiques vis à vis d’elle, portent également sur son amour du luxe, avec ses vêtements onéreux, en pleine période de crise financière.

Des groupes féministes, l’ont par ailleurs brocardé pour sa reprise précipitée de son travail après son accouchement. Elle serait victime, par  Sarkozy, d’intimidation et avait peur d’être marginamisée.

L’ancien remier-ministre espagnol, José María Aznar, le milliardaire François-Henri Pinault, propriétaire de Gucci, le ministre français des sports, Bernard Laporte entre autres, ont tous nié être, qui, le père, qui, le vrai géniteur de Zohra.
Traduction: PARALLAX.

Rachida Dati

Rachida Dati

Source: ICI

ROGER KAROUTCHI : « OUI, JE SUIS HOMOSEXUEL ! »

  • Le secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le parlement, candidat aux primaires UMP pour les régionales en Ile-de-France, fait son «coming out» dans un livre à paraître fin janvier.

  • Bon à savoir aussi, Rachida Dati quitte le gouvernement, pour être 2e sur la liste UMP aux Européennes.

  • Source: Le Figaro

FRANCOIS-HENRI PINAULT, PERE DE ZOHRA DATI ?

François-Henri Pinault

François-Henri Pinault

La célibataire la plus célèbre de France, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Rachida Dati, 43 ans, suscite encore outre-Manche, des interrogations sur le mystère recouvrant l’identité du père de sa fille, Zohra, après l’accouchement.

 

Lire la suite