Success story: Dieudonné à « bus fermés » à Lille !

[sandrine.jpg]

Dieudonné est présent à Lille ce soir pour deux représentations de « Sandrine », sa nouvelle pièce qui parle de…..violence conjugale.

On aurait pu dire à guichets fermés, mais c’est à « bus fermés » car tous les billets ont déjà été vendus. C’est le carton plein, malgré les gesticulations du lobby sioniste et de la mairesse lilloise, Martine Aubry, la pauvre qui ne sait plus à quels saints se vouer pour interdire Dieudonné. On apprend qu’elle fait appel maintenant au préfet de la métropole des Flandres, pour qu’il interdise ce spectacle pour cause de trouble à l’ordre public. Or, mercredi dernier, l’humoriste s’est bel et bien produit sans le moindre incident. Que veulent ces gens ?

Ces personnes qui souhaitent simplement interdire un homme, que dis-je, tuer un homme parce qu’il les a égratigné, sont franchement de la pire espèce humaine dont la violence et l’injustice caractérisent le parcours. Comment peut-on comprendre cet acharnement ? Comment est-ce possible d’accepter tout ça ? Au moment même où on voit ces clowns soutenir un pédophile et violeur, sous prétexte qu’il a souffert dans sa vie et a du talent, il y a de quoi surprendre la raison. Ma raison. La votre sans doute.

Et pourquoi, malgré le fait que le talent de Dieudonné ne se soit jamais démenti, puisque le public est toujours nombreux malgré les interdits ou plutôt des abus de pouvoir crasses, laids, ridicules et franchement morbides, d’aucuns s’arrogent le droit de priver des milliers de gens d’un humoriste qu’ils aiment ? Sommes-nous en dictature où, le président, ses ministres ou le maire, le préfet, détermineront qui aimer et qui détester ?

Certaines personnes ne se rendent pas bien compte de la gravité des actes que posent ces politiques. Sans doute, ils réagiront quand ça atteindra leur propre personne. Quand c’est les autres, pas de problème, non ? C’est le cas de ceux qui défendent becs et ongles Roman Polanski qui, lui, a commis un acte répréhensible. Il ne s’agit pas de leur fille, droguée et violée. Je pense notamment à Bernard Kouchner qu’il faut interner d’urgence [fr] (à lire)

Pauvre France !

PARALLAX

Publicités