CAMEROUN – REVENGE PORN. Vidéo: les conseils de Mme Nathalie Koah à ses soeurs

Par Allain Jules

C’est la 3e et dernière partie, donc la fin de notre entretien avec Mme Nathalie Koah, la femme qui provoque l’hystérie chez ses détracteurs. Celle qui ne laisse personne indifférent, non seulement par sa beauté et aussi par son franc-parler, déchaîne encore et toujours les passions.

 

LIRE LA SUITE DE CETTE ENTRÉE

 

INTERVIEW VIDÉO. Voici un visage méconnu de Mme Nathalie Koah: la femme entrepreneur

nathou

Par Allain Jules

Cette journée sera déterminante pour Mme Nathalie Koah. En effet, en appel, on saura si son livre-autobiographique, « Revenge Porn », sera mis en vente ou pas. Bref, si la justice confirme son interdiction. Au-delà de la non publication ou pas, il y a en fond, l’aveu de son ancien petit ami qui confirme qu’il y a eu une relation. C’est acté. Il parle de « vie privée » pour justifier cette interdiction.C’est déjà une grande victoire pour Mme Nathalie Koah…

LIRE LA SUITE DE CETTE ENTRÉE 

 

INTERVIEW VIDÉO. Nathalie Koah, ex petite amie de Samuel Eto’o, sur MamAfrika TV

nathouPar Allain Jules

PARIS, France – Le rendez-vous était pris la veille. Nous voulions comprendre, parler avec Mme Nathalie Koah, la femme du moment, auteure du livre-autobiographique « Revenge Porn », qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. Par mesure de précaution et de peur que la rencontre ne soit annulée, il ne fallait pas l’annoncer sur les réseaux sociaux comme à l’accoutumée. Enfin, nous allions rencontrer la « bête immonde » et autres salmigondis, selon ses détracteurs, « la princesse de Yaoundé », « la femme forte », « la combattante », selon ses admirateurs.

Premier couac, alors que le rendez-vous était fixé à 14h, nous sommes bloqués, mon cadreur et moi, dans les embouteillages parisiens. Nous décidons alors de continuer notre parcours par les transports en commun, afin de ne pas débarquer avec un retard plus conséquent. Mon cadreur et moi, abandonnons alors notre véhicule. Avec appréhension, nous ne savions pas trop comment aborder le sujet avec celle qui défraie la chronique. A notre grande surprise, personne ne nous avait exigé un protocole d’interview. Elle était donc sûre d’elle, ce qui est toujours bien quand on connaît la méfiance des personnes traquées…

Lire la suite de cette entrée

Samuel Eto’o débute bien en Italie !

Le goléador camerounais commence sa saison dans le championnat italien, sous les chapeaux de roues. Du moins, pour lui-même, avec un premier but marqué sur penalty.

Ce n’est évidemment pas le cas de son club, l’Inter de Milan qui, contre toute attente, a concédé un nul (1-1), pris à domicile par un très bon Bari. Le camerounais a même raté le coup de grâce qui pouvait amener son club a bien démarer la saison.

Samedi, c’est le derby milanais contre le voisin AC Milan, au stade Giuseppe Meazza, où ils sont les hôtes. Tiendra-t-il sa cadence espagnole avec un ratio d’un but par match ? C’est tout le mal que nous lui souhaitons.

PARALLAX.

Samuel Eto’o offre une montre de 33.000€ à Usain Bolt

Le néo-milanais (Inter), Samuel Eto’o fils, 28 ans,  a rencontré dernièrement, le roi de la piste, l’homme le plus rapide du monde, Usein Blolt, à qui il a remis un montre de sa propre collection. Le jeune Jamaïcain est visiblement content.

Le somptueux cadeaux vaut la bagatelle somme de 33 000 euros:

– En or rose, incrustée de diamants.

– Boîtier : 43×58 mm

– Cadran réalisé sur 3 niveaux

 

– Couronne: Acier IP Black

– Verre: Saphir antireflet.

– Mouvement: Mécanique à remontage manuel.

– Fond: Saphir transparent antireflet, fixé par 8 vis

– Etanche: 5 bars

– Bracelet: Alligator noir et alligator marron avec boucle ardillon jaune.

PARALLAX

Samuel Eto’o pour 40M d’euros en Ouzbekistan !

Rajout: Il gagnera 40 millions d’euros par an. Record pour un joueur en sport collectif.
 

Une fois n’est pas coutume. Amoureux du ballon rond, cette rumeur qui semble se confirmer du transfert du goléador camerounais, Samuel Eto’o Fils en Ouzbekistan étonne et détonne à la fois. Son arrivée en grande pompe aujourd’hui à Tashkent sur le sol ouzbèque, accompagné de ses conseillers et agents, Joan Patsy, Jose Maria Mesalles, et Nicoloz Mikadze, est assez hallucinante pour l’homme qui poussa Thierry Henry la saison dernière sur le banc de touche, et ne fait plus partir des plans du nouvel entraîneur barcelonais, Guardiola.

Sa mise à prix évaluée à plus de 63 millions d’euros ne fait pas peur, il me semble, à ces oligarques de l’ex URSS. Âgé d’à peine 27 ans, le feu follet veut-il mettre un terme à sa carrière internationale, lui qui fera partir de la sélection camerounaise pour les JO de Beijing ?

Le PFC Kuruvchi, club phare du championnat ouzbèque, avait bien annoncé la venue du camerounais. Ce n’était donc pas une rumeur. De là à imaginer qu’il signera dans les heures qui viennent, les paris sont lancés.


Celui qui était convoité par tous les grands clubs d’Europe se perd-il volontairement après ses nombreux dérapages avec ses dirigeants ou la presse ?
Affaire à suivre ……