Ils veulent la peau de Dieudonné

Je ne sais pas s’il faut encore parler d’acharnement ou bien, simplement, indiquer que c’est un appel au meurtre d’un homme qui n’a fait que parler, dire des vérités. Certains, apparemment, veulent rester seuls ici bas, à parler entre eux mais à refuser que les autres s’expriment.

L’humoriste de talent Dieudonné doit se rendre en Suisse mais, certains ne veulent pas de sa présence. Est-il un criminel ? La question se pose car ces gens qui soutiennent les tueurs d’enfants ont l’outrecuidance de jouer les vierges effarouchées alors qu’un homme fait royalement son travail. Vous n’aimez pas ? Laissez les autres en paix. C’est au moins ça la vraie liberté d’expression.

Dans un communiqué haineux, ils veulent interdire Dieudonné. PARALLAX

Lire la suite

Publicités

Attention, Dieudonné déboule !

A force de répétition, le lynchage dont l’humoriste Dieudonné est victime peut paraître normal. Mais, en regardant de plus près, en filigrane, le constat est amer.

Le but pour moi ici n’est pas d’adresser des oripeaux à l’humoriste le plus talentueux de France qui prépare semble-t-il, une quenelle mémorable le 26 décembre prochain.

Il semble qu’il y aura du sang, du krash, du trash, des cris et des pleurs. Je savoure déjà. Je ne vous dirais pas plus mais, si vous voulez être de la fête, composez ce numéro: 06 46  46 61 66 et suivre ce lien.

Voici, Dieudonné est lynché à tort.

Le nouveau dérapage de Dieudonné : Sandrine.

Affiche du prochain spectacle de Dieudonné
Affiche du prochain spectacle de Dieudonné

Première publication: le 18 avril 2009. Avec 69 commentaires sous ce fil, il est aussi l’article le plus commenté sur COZOP.fr  (cliquez) avec plus 50 commentaires.  

De mieux en mieux. Finalement, ça devient vraiment insupportable de voir encore le même Dieudonné, l’homme qui fait un spectacle par an, revenir en juin, toujours avec ses provocations antisémites. le compte à rebours est commencé, plus que quelques jours encore d’ici au 11 juin. Nous en avons marre. Son talent on vous le met là où vous savez bande d’abrutis qui le suivent sans retenue malgré nos avertissements. Nous vous ferons un procès collectif.

D’abord, il choisit pour son nouveau spectacle, un prénom très utilisé chez nous à Tel Aviv ces derniers temps, Sandrine. Vous ne mesurez pas le degré de provocation que ça fait. Continuons à décrypter cette affiche et vous comprendrez pourquoi nos agents en France doivent tout faire pour l’interdire, ainsi que sa liste antisioniste qui risque de faire un carton le 7 juin prochain. Aïe caramba !

Nous nous en fichons de priver ceux qui rient avec lui ou qui remplissent les salles ou les bus dans lesquels il joue, comme hier soir à la Rochelle. C’est leur problème, nous sommes plus puissants, pleurons pourtant plus que tout le monde, même comme nous outrepassons la loi, surjouons sur le droit, violons tous les codes de bonne conduite et mentons comme des arracheurs de dents.

L’ennemi ne dort jamais comme dit l’adage mais, lui, il dort, couché sur une belle pelouse qui nous appartient sans doute. Pendant que nous souffrons et luttons en cherchant par tous les subterfuges du monde pour le bannir, l’homme rigole, nous provoque. Mais où ça devient de plus en plus insupportable c’est au niveau des fleurs. Regardez bien comment elles ressemblent à l’étoile de David qu’on collait aux juifs. De couleur jaune de surcroît. J’ai envie de pleurer mais je me retiens même comme aucun membre de ma famille n’a été déporté. Normal, j’aime crier avec les loups « plus jamais ça ». Question de mémoire de l’unique crime au monde. Oui, unique.

Le choix de ces pissenlits jaune sur la photo de cette affiche nauséabonde a une signification antisémite. Lors de la libération des camps, nous en avons offert aux survivants alors, lui, il n’a pas le droit de s’en servir, de près ou de loin. La chemise bleu ciel a une autre signification antisémite. Un goy n’a pas le droit d’en porter et de se coucher avec sur une pelouse selon une tradition érigée par nos soins. C’est un sacrilège. Seuls,  nous, et uniquement nous, avons le droit de le faire, de même que porter des chemises blanches…

Pour finir, la barbe qu’il porte sur cette pancarte, est une provocation supplémentaire, car, elle est dessinée comme celle des Rabbins, surtout les Rabbins des bois qui recommandent courageusement qu’on tue des innocents, surtout les Arabes, nous n’avons rien de différent certes mais, même comme la Torah l’interdit, nous,  on s’en fout.

Mes chers amis, boycottez Sandrine, boycottez Sandrine, n’allez pas au théâtre de la Main d’Or. D’ailleurs, je cherche le moyen de le priver de cet ultime haut lieu de la liberté d’expression en France. Nous avons  quadrillé tous les médias et nous allons nous attaquer à Internet…

Abat la liberté d’expression qui ne me plaît pas !

MATHUSALEM  

Il est interdit de défendre Dieudonné.

sandrine-dieudonneDepuis deux jours, ce blog fait partir de ce que certains n’hésitent pas à nommer, une partie douteuse de la blogosphère. Par leur bon vouloir, ils décrètent ce qui est bien pour les uns ou les autres. C’est fort. J’ai consulté mon frère et ami Allain Jules que j’ai eu au téléphone longuement hier, lui aussi victime des mêmes attaques, a préféré les ignorer en disant cette phrase très poétique.

« Celui qui m’attaque, je lui répondrai peut-être un jour, lorsqu’il se débarassera de sa prison mentale et de son suivisme abscons. » A.J.

N’est-ce pas beau tout ça ? D’abord, moi, je le dis haut et fort, urbi et orbi, je soutiens sans faille Dieudonné. J’estime qu’il a raison. Quant à Allain Jules, sans apporter un quelconque soutien à l’humoriste le plus talentueux de France et de Navarre, il a de tout temps défendu la liberté d’expression de tout le monde sans exclusive.

C’est vrai que, ceux qui ne vont pas voir les spectacles de Dieudonné sont bien cons. Enfin je pense, dans la mesure où ils boivent tout ce que racontent les médias. C’est ainsi que le mec qui nous accusait, et dont le blog arrive à peine sur cette plateforme, nous interdit de défendre Dieudonné je cite : « LA LIBERTE D’EXPRESSION ANTISEMITE ET RACISTE N’EXISTE PAS ![…] ». C’est justement le piège dans lequel Claude Guéant était tombé, en réalisant une prouesse grammaticale qui fit retourner le pauvre Vaugelas dans sa tombe en disant : « Dieudonné est antisémite tout le temps ». Qu’est-ce à dire ?

Notre censeur qui se fait appeler l’arabe, obscurci par une haine indescriptible oublie simplement un détail. Jamais sur scène, Dieudonné n’a fait un sketch jugé antisémite et par conséquent, surtout avec la nouvelle pièce « Sandrine » qui parle simplement de violence conjugale, l’interdire est simplement un abus de pouvoir, une connerie. D’ailleurs, les associations israéliennes (que font-elles en France?) ont été avec le préfet, déboutés par la….justice.  A propos du sketch du colon extrémiste israélien (qui n’existe pas visiblement pour eux) chez Fogiel, il a été blanchi par la Justice. Pour sa gouverne, la fameuse condamnation à 10 000 euros n’est pas définitive puisque l’humoriste engagé a fait appel.

L’arabe qui nous interdit de défendre Dieudonné et qui nous insulte m’a fait parcourir son site écrit à 8 mains et, surprise, je n’ai point vu sa réaction sur la pièce comique de Brice Hortefeux « j’ai fait l’auvergnat ».  Etonnant pour un arabe ou kabyle qui se respecte, non ? Passons. Ah, j’ai pas dit que c’est l’arabe de service, surtout qu’on peut se cacher derrière ce vocable pour discréditer les arabes. Est-ce le but ? Pourquoi ne pas donner son nom. Ah, c’est la gêne donc ? Et pourtant, ce blog est plus fréquenté que celui-ci.

PARALLAX.

Dieudonné indésirable pour qui ?

Cette semaine des voix se sont élevées pour dénoncer la venue de Dieudonné à Lyon.  Ce qui n'a pas empêché l'artiste de faire, hier, salle comble / Maxime Jegat

Trop de quenelles, aussi bien lyonnaise (en dessous) que grenobloise. Dieudonné m’a tuer !

L’humoriste a présenté, hier au Transbo, son nouveau one-man-show. 900 personnes ont assisté au spectacle, qui sera interdit ce soir à Grenoble. Rencontre avec le public avant « Sandrine »

Aucune pancarte hostile à Dieudonné. Aucune voix contestant sa présence à Lyon. Juste une longue file qui patiente sur le trottoir avant de pouvoir découvrir « Sandrine », le dernier spectacle de l’artiste. Quelque 900 personnes, des jeunes de 20 à 35 ans en moyenne, attendent avant de pénétrer dans l’enceinte du Transbordeur. Calmement. Silencieusement.

Dans la queue, on parle très volontiers de Dieudonné, de l’humoriste, des polémiques, de l’homme, de ses idées, de ses prises de positions et de celles des associations qui militent en faveur de l’annulation de ses one-man-show.

D’abord, il y a l’artiste. Celui-là fait l’unanimité : Dieudonné est, selon toutes les personnes interrogées, « le meilleur humoriste actuel en France ». « Celui qui fait rire », « celui qu’il faut aller voir avant de le critiquer ».

Il y a ensuite les idées, les polémiques. Là, chacun a sa grille de lecture, son analyse sur la démarche de l’artiste. Le dérapage Faurisson (il avait invité sur la scène du Zénith l’historien négationniste pour lui remettre le prix de l’infréquentabilité), les propos sur la Shoah (« pornographie mémorielle »), les accointances avec le FN… Pure provocation ou idéologie assumée ? Pour certains, les propos ou actes de Dieudonné ne sont que stratégie. L’humoriste serait « dans la provocation parce qu’il est censuré de partout et que c’est sa seule façon de se faire entendre. Il faut prendre ça au dixième degré », suggère Alexandra. Pour d’autres, les messages de Dieudonné seraient incompris. « C’est un artiste qui appuie là où ça fait mal, estime Abdel. Son combat est pour l’égalité, et contre le deux poids, deux mesures. » Pour Jérémy, « c’est un universaliste qui s’en prend à tout le monde, quelle que soit la couleur de la peau, ou l’origine. » Mais, il y a aussi ceux, qui à l’instar de Claude, trouvent que Dieudonné est parfois excessif : « Le coup de Faurisson, c’est dur. Dans l’humour, il y a des limites ».

En début de semaine, l’ensemble des groupes politiques lyonnais ainsi que les associations (Licra, LDH, Crif, Mrap) se sont opposés à la venue de l’humoriste à Lyon. « Il y a tentative de censure et d’interdiction de spectacle et ça ne l’empêche pas de faire salle comble ce soir », souligne Stéphane. « C’est une très mauvaise idée de vouloir le censurer. Ce n’est pas aux associations de dire si un spectacle peut être vu ou pas. On ne peut pas se substituer au libre arbitre », ajoute Abdel. « On est en train de le museler », lâche Mustapha lorsqu’on l’informe que son spectacle, prévu ce soir à Grenoble, a été interdit par la préfecture qui craint « des troubles à l’ordre public ». « Il y a plus de monde que la dernière fois, observe Victor Bosch, le directeur du Transbordeur. Si ça continue, il va faire le Stade de France. »

Farida Chadri pour Le Progrès.

Laisse mon Internet tranquille !

Quand les losers de la politique comme Frédéric Lefevbre ou de la pub comme Séguela s’acharnent contre Internet, on ne peut que sourire.

Quand les médias se voient critiquer par les politiques, notamment en ce moment avec l’affaire Jean Sarkozy, eux-mêmes qui insultent Internet, on ne peut que sourire.

Je préfère laiseer parler Nicolas Dupont-Aignan, le président du mouvement Debout la France.

Le criminel Ehud Olmert hué à Chicago.

Information non reprise par les médias français. C’est vrai que ce raciste qui refuse la paix a bien mérité ce qui lui est arrivé aux USA.