SONDAGE EXCLUSIF ! AHMADINEJAD: LE CHOC !

C’est assez étonnant de savoir que le leader iranien, un perse, défend plus offensivement les arabes de Gaza. C’est un phénomène qui m’étonne de plus en plus. C’est même honteux pour certains pays arabes serviles devant les Occidentaux et, qui briment leur propre peuple. Un vrai paradoxe.

DURBAN II: le poker menteur occidental.

diabolonu-b0bd3Savez-vous que l’Italie, l’Allemagne, les Etats-Unis, l’Australie, les Pays-Bas et la Pologne avaient décidé de ne pas participer à ce sommet parce que l’Etat hébreu y était mentionné ? Et aussi parce que la critique de l’Islam allait être un délit ? Et enfin parce que l’Iran ne voulait pas qu’on parle de la Shoah ?

Eh bien, le document final élaboré avant cette rencontre ne fait pourtant plus mention d’Israël ni de la diffamation des religions, deux « lignes rouges » pour les Occidentaux, tandis que le paragraphe sur la mémoire de l’Holocauste est maintenu contre l’avis de l’Iran. Cherchez l’erreur !

Néanmoins ces pays n’y sont pas. Bizarre. Quel est donc le but réel de ces absences si ce n’est la validation du racisme ? Quel est donc le but de ces absences si ce n’est de fuir la vérité ? Quel est donc le but réel de ces absences si ce n’est la validation des crimes de Gaza ?

Enfin, voilà une belle manière de vouloir mettre en exergue le supposée choc des civilisations. Pourquoi vouloir humilier l’ONU ? Ce qui est instructif dans c ette affaire c’est que tout le monde sait maintenant que les occidentaux ne sont que des racistes qui condamnent les autres de ce qu’ils sont eux-mêmes.

La Libye et l’Iran qui sont à l’honneur de ce sommet ont déjà bombardé quel pays ? De quels crimes sont-ils accusés ? Toute honte bue, nos « donneurs de leçons » se gargarisent des droits de l’homme qu’ils ne pratiquent même pas en réalité. Le monde voit. Le monde n’est plus aussi aveugle que ça. Rien ne sert de se cacher désormais. Nous savons que ce ne sont que des menteurs. Enfin je parle de NOUS OCCIDENTAUX.

PARALLAX 

AHMADINEJAD A GENEVE…..EXPLOSIF ?

 

L’Iranien Ahmadinejad vient à Genève. Explosif !

DURBAN II | Le président iranien participera à la Conférence sur le racisme. Une présence qui embarrasse de nombreux pays.

 

© EPA | ​Mahmoud Ahmadinejad, président de la République islamique d’Iran, cristallise toutes les craintes de la communauté internationale depuis deux ans. Sa venue à Genève, pour la Conférence sur le racisme, place la Suisse dans une situation délicate.

ALAIN JOURDAN

La Conférence sur le racisme, qui s’ouvre lundi prochain à Genève, tient de plus en plus du cadeau empoisonné. La rumeur annonçait la venue du colonel Kadhafi. Hier, le service de presse de l’ONU a confirmé la présence du président iranien Mahmoud Ahmadinejad. La Suisse est désormais assise sur une bombe. Le sort de la Conférence est entre les mains de l’homme qui cristallise toutes les craintes et angoisses de la communauté internationale depuis deux ans.

«Nous ferons attention»


«Nous ferons très attention à ce qu’il dira et nous réagirons», explique un diplomate européen, qui peine à cacher son embarras. Et d’avouer: «C’est clair que cela ne va pas contribuer à apaiser le climat.»

Les Occidentaux, qui attendent toujours d’avoir entre les mains le texte final remanié avant de confirmer leur présence à la conférence de suivi du processus de Durban, sont pris au piège. Décider d’un retrait au lendemain de l’annonce de la participation du président iranien aux travaux de clôture reviendrait à centrer le débat sur l’Iran et sur la question israélienne. «Il faut bien reconnaître que le président iranien vient de réussir un coup de maître en suscitant une hyperfocalisation sur sa personne», convient l’historienne Malka Marcovich, auteure de Des nations désunies .

Les discussions traînent toujours en longueur. Les participants ont trouvé un accord sur un peu plus de la moitié du texte. Mais des paragraphes importants sont encore sujets à d’âpres négociations. Ni la France ni la Suisse ne veulent arriver à la Conférence sans être sûres que les passages sur la diffamation des religions ou la condamnation d’Israël ont été définitivement enlevés. Du coup, le comité préparatoire, qui se réunit aujourd’hui, doit élaborer le programme de la Conférence sans connaître les noms de tous les participants. Du jamais-vu. Mieux, il va sans doute devoir demander à plusieurs pays d’ouvrir leur porte-monnaie pour boucler le budget de cette rencontre qui, initialement, devait réunir 1000 délégués.

Pro-Israéliens au créneau


A quelques jours de l’ouverture de la conférence, l’annonce de la venue de Mahmoud Ahmadinejad vient relancer la controverse. Les organisations pro-israéliennes s’estiment plus légitimées que jamais à réitérer leurs mises en garde. Hier, l’ONG Eye on the UN a rappelé que Mahmoud Ahmadinejad avait offert une tribune aux négationnistes en 2007, et qu’il niait lui-même l’Holocauste. D’autres organisations fustigent, elles, la «diplomatie de façade» et «l’hypocrisie des démocraties, qui ont laissé se mettre en place une mécanique monstrueuse, qui mine les principes du droit universel au profit du relativisme culturel». Hier, les Etats-Unis ont annoncé qu’ils pourraient finalement reconsidérer leur décision de ne pas participer à la Conférence sur le racisme si les discussions engagées à Genève allaient dans le bon sens.

Si elle veut maintenir le couvercle sur la cocotte, la communauté internationale a tout intérêt à s’entendre sur un texte qui élude les questions qui fâchent. Quitte à mettre d’autres dossiers dans la balance. Faut-il y voir un signe?

Source: ICI

DIEUDONNE PORTE PLAINTE CONTRE PASCAL BERNHEIM !

Dieudonné dépose plainte pénale pour discrimination raciale

L’humoriste français Dieudonné a déposé vendredi une plainte pénale pour discrimination raciale à l’encontre de Pascal Bernheim.

Dieudonné porte plainte pour discrimination raciale, estimant avoir été sali lors de l’émission de la TSR «Tard pour bar» (Photo: Keystone)

Invité à une émission de la TSR, cet animateur radio avait utilisé le terme «nègre» en parlant de Dieudonné.

En plus de la discrimination raciale, l’humoriste français retient aussi l’injure et la diffamation. La plainte a été déposée auprès du procureur général de Genève Daniel Zappelli, indique Jacques Barillon, l’avocat de Dieudonné.

Pascal Bernheim avait tenu ces propos dans l’émission de la TSR «Tard pour bar» du 27 novembre dernier. Une première plainte pour discrimination raciale sur le même sujet mais qui émanait de l’Association Culturelle Kasaï a déjà été classée. Pour le procureur général, les mots de M. Bernheim ne pouvaient pas être considérés comme pénalement pertinents.

A la suite de l’émission, Pascal Bernheim s’était excusé sur internet. Mais selon Jacques Barillon, «les aveux et un vague repentir, au demeurant singulièrement aseptisés dans un second temps, ne sauraient l’exonérer».

Source: 20minutes.ch

DIEUDONNE VERSUS BERNHEIM: 14 JOURS POUR PORTER PLAINTE.

La négociation tout à l’heure, dans un hôtel genevois en Suisse, vient de se terminer en queue de poisson, entre la TSR et l’humoriste Dieudonné Mbala Mbala, assisté de son avocat, Me Jacques Barillon.

Tout avait bien commencé, avec le début de la rencontre dès 15h de l’après-midi. Pendant presque 5 heures, les deux partis n’ont pu t’ouver un accord, dans la mesure où, les représentants de la partie adverse, la TSR, représenté par le présentatur de l’émission, Michel Zendali et le directeur des programmes, Gilles Pasche.

On est surpris que l’assocuation qui voulait l’interdiction ses spectacles de Dieudonné à Genève ne se soit pars rendu sur place, elle qui dit lutter contre le racisme. Etonnant. Au sortir de la discussion d’hier, Dieudonné s’est dit « halluciné » de voir ce « deux poids deux mesures » ridicules.

C’est vrai que les indignations sélectives disqualifient ces gens qui se plaingne tde racise mais ne défendent nullement le racisme sinon l’almimente même insidieusement. Dieudonné a donc 14 jours, c’est à dire jusqu’au 27 février, pour donner une suite à cette affaire.

PARALLAX.