FRAPPES RUSSES. Syrie: de Homs à Raqqa, en passant par Damas, le calvaire des groupes terroristes

Par Allain Jules

Les temps sont de plus en plus durs pour les terroristes en Syrie. Depuis l’entrée en guerre de la Russie, la coalition effective entre les troupes syriennes et les forces kurdes, plus un jour ne passe sans que les terroristes ne perdent du terrain. De manière significative. La base aérienne de Tabaqa dans la partie occidentale de la province de Raqqa, a connu un événement sans précédent. En effet, l’émir de Daesh, Mahmoud Ahmad al-Kaleezi, chef de la base, a été retrouvé mort. Personne ne sait qui l’a tué et, si la base est prise dans les tous prochains jours, Raqqa ne résistera pas…

Hier, dans une offensive fulgurante, les combattants kurdes syriens, malgré les bombardements turques, illégaux et criminels du côté d’Azaz, ville proche de la Turquie occupée par des éléments de Daesh, poursuivent leurs progrès dans la province de Raqqa. Les combattants turques ont saisi, hier, plus d’un demi-douzaine de villages stratégiques après de rudes batailles contre les terroristes de Daesh.

LIRE LA SUITE

 

FRAPPES RUSSES. Syrie: la coalition états-unienne retardera la victoire mais ne pourra l’empêcher

poutinePar Allain Jules

Avec des alliés comme l’Arabie saoudite des Saoud et la Turquie d’Erdogan, il sera impossible à cette coalition-là, hétéroclite et ne poursuivant pas les mêmes objectifs, de pouvoir gagner en Syrie et ailleurs. D’un point de vue stratégique, les Etats-Unis sont pris le cul entre deux chaises, dans la mesure où, leur soutien apporté à la Turquie n’entre pas en adéquation avec leur politique en Syrie. Le régime turc l’a montré,  et s’arroge même le droit d’éradiquer le peuple kurde, en Turquie et ailleurs. Une violation flagrante du droit international. Quant au gouvernement américain, il se voit désormais pris au piège d’une navigation à vue, entre le soutien aux Kurdes syriens, que son allié au sein de l’Otan, veut exterminer.

 

LIRE LA SUITE DE CETTE ENTRÉE 

ALERTE INFO ! VIDÉO – FRAPPES RUSSES. Syrie (Alep): l’armée reprend la centrale thermique

forcePar Allain Jules

L’avancée inéluctable de l’armée arabe syrienne devient encore plus pressante sur les terroristes qui ont voulu faire d’Alep leur sanctuaire. Tout laisse à croire que c’est la fin de la récréation. Après d’intenses frappes russo-syriennes, les terroristes, n’ayant plus moyen d’être livrés en armes ou en militants, ne peuvent que plier l’échine. Lire la suite

FRAPPES RUSSES. Syrie: mais pourquoi la ville d’Alep n’est pas encore tombée ?

Sukhoi SU 35Par Allain Jules

Certains m’ont demandé le comment du pourquoi, la ville stratégique d’Alep, ancien poumon économique de la Syrie, n’est pas encore tombée dans l’escarcelle de l’armée arabe syrienne. En réalité, Alep est une ville plus grande que Paris, en superficie, et, contrairement à ce que certains pensent, il n’y a qu’une partie, contrôlée par les terroristes. Dans cette partie, l’avancée ne peut se faire que lentement, entre les civils (femmes et enfants), pris en otage.

Lire la suite de cette entrée

 

SOUTIEN A DAESH ? Syrie: l’armée turque se prépare à envahir Azaz, au nord de la Syrie

armée turquePar Allain Jules

Avant toute chose, nos condoléances les plus attristées au peuple turc éprouvé, après l’attentat meurtrier d’Ankara. Plus de 28 personnes tuées. Lire la suite

TERRORISME. Younes Abaaoud, le petit frère d’Abdelhamid Abaaoud, tué en Syrie

abaaoudPar Allain Jules

Younes Abaaoud, le petit frère d’Abdelhamid Abaaoud (15 ans), qui a rejoint les rangs de Daesh au début de l’année 2014, serait décédé. L’ado qui a grandi à Molenbeek, quartier chaud de Bruxelles, était considéré comme l’un des plus jeunes djihadistes étrangers présent aujourd’hui en Syrie.

 

Lire la suite de cette entrée

FRAPPES TURQUES. Syrie: le silence assourdissant et complice de l’ONU

erdogan et ban ki moonPar Allain Jules

Voilà donc un pays qui, prenant ses aises, s’arroge le droit de bombarder un autre pays, sous prétexte que ces bombardements sont effectués pour sa sécurité. Le plus inquiétant dans cette affaire et que, après les envolées lyrique françaises et américaines, pour condamner cette violation flagrante de la souveraineté de la Syrie, plus rien. Pire, l’ONU se tait…

Lire la suite de cette entrée