Dadis Camara, une malédiction africaine.

La malédiction africaine se poursuit. Arrivé au pouvoir après le décès de Lansana Conté, un héros guinéen devenu lui aussi dictateur, c’est au tour de l’actuel chef d’État, Dadis Camara de faire pareil. Il avait promis de laisser la place aux civils mais, surprise, il se porte candidat à la prochaine élection.

Ce n’est pas tout, ses sbires viennent simplement de faire un carnage en tuant en une journée, plus de 157 personnes. Comble du mensonge, il dit ne pas contrôler l’armée et demande une enquête. Pauvre Afrique !

Ecoutez plutôt ce clown faire son show.

11 septembre 2001 : Bigard déshabille Paul Amar sur Fr5.

Scandale : Beyonce la Roman Polanski féminine.

Inadmissible !

Impensable.

Comment protéger nos enfants face aux Polanski et autres Beyonce ?

Jugez par vous-même.

Source: ICI

Polanski le pédophile de la République.

 

 

non a la pedophile.jpg

 

De voir un indéfendable défendu de la sorte me choque. En france, on voit des personnes qui n’ont rien fait ou simplement parlé, se retrouver au pilori, aux bancs de la société, lynchés, fusillés, interdits même de faire leur métier. Suivez mon regard.

Que dire de plus ? Que raconter ? Que faire ? Je ne sais pas mais moi, je ne vais pas me taire. Pas question de faire le clown comme l’association des bobos épris d’une mission « pédophilesque ».

Etonnant de voir tous ces gens nous raconter tout et n’importe quoi. Un pays qui ne défend pas les enfants est un pays de criminels. On l’aura surtout compris depuis l’arrivée au pouvoir de Sarkozy avec le précédent de l’Arche des zozos qui voulait piquer des enfants aux familles tchadiennes. Ces voleurs sont en liberté. C’est dire.

La France c’est vraiment le pays d’une Justice à deux, trois, quatre vitesses. Un pays qui protège en principe des malfrats bon ton style Polanski le talentuex réalisateur. Si les Suisses se laissent berner parce que le quidam a un passeport bordeaux, je crois bien qu’ils seront ridiculisés à fond.

Du clown de l’Express, Christophe Barbier qui dans son édito ridicule, critique la Suisse, en passant par Mitterand II ou Bernard Kouchner qui demande aux Etats-Unis (Hillary Clinton) de laisser en liberté un violeur et toute la profession de criminels en col blancs, les cris d’orfraie s’enchaînent. Que diable !

Un enfant c’est sacré. On ne doit pas toucher un enfant. Pire, avoir drogué et violé cette enfant, malgré la volonté de cette dernière de ne pas vouloir que son meurtrier violeur soit incarcéré désormais ne change rien. Au contraire même, ce serait une bonne leçon que donnera la Suisse au monde, face aux déséquilibrés qui pourchassent nos enfants.

Un homme, un vrai, affronte la Justice. Le refus d’être extradé est un signe fort. Cet homme n’est qu’un nullard. Il n’a rien dans les chaussettes vu qu’il ne s’attaque qu’aux enfants. Quelle honte !

PARALLAX

Alain Finkielkraut plus vrai que nature.

Avec une finesse immuable, ce sketch de Finkielkraut imaginé par Groland est du grand art. A voir, revoir et rerevoir.

Chers lecteurs, bonne nuit et à demain pour de nouvelles aventures !

PHOTO: LES FANS LILLOIS DE DIEUDONNE.

La ruée devant le bus Rosa Parks

La ruée devant le bus Rosa Parks

Une foule toujours nombreuse. Qui va arrêter l’enfant terrible du show biz français ? Ils ne peuvent que rentrer dans l’illégalité, l’injustice et la violation des droits de l’homme, ppur l’empêcher d’exister. Un acharnement qui ne se justifie que par leur racisme….négrophobie.

Non à la censure !

PARALLAX

Le dernier sketch de Dieudonné !

Dieudonné est gonflé à bloc. Après son succès de mercredi dernier à Lille, il refait le match ce soir dans la même ville. Tous les billets ont été vendus. Jeudi dernier, il a tout massacré à Bruxelles, avec un spectacle où se sont déplacées plus de 900 personnes dans une salle devenue exigue. Dans ce dernier sketch, tout y passe. De Bigard à Fofana en passant par Jesse Owen « l’ami » de Hitler, l’homme est plus provocateur que jamais. 

 Cette fois, l’humoriste Dieudonné a et va exploser tout. Son humour corrosif, sa verve et cette manière de faire comprendre les choses à bon nombre énerve, vexe. Je les comprends. Internet est vraiment le seul endroit où, finalement, on peut défendre son point de vue, dire les choses. Encore une fois, il faut que certains comprennent que c’est de l’humour.

Mais, faut-il laisser certains pleurnicher ad vitam aeternam sans leur dire stop ? Faut-il laisser certains nous dicter leur point de vue ? Faut-il accepter ce diktat insipide qui fait finalement croire que d’un côté, il y a les méchants, et de l’autre, il y a les bons, les justes, les saints ?

Non, personne n’a le droit de dire -en démocratie-, à l’autre de fermer sa gueule. Personne n’a le droit de dire que la vie est un calvaire pour moi uniquement alors qu’il ne sait pas ce que vivent les autres. A force de cogner, d’insulter, de criminaliser et d’interdire, des phénomènes comme Dieudonné naîtront chaque jour davantage.

Là, dans ce sketch, qui ne reste bien évidemment qu’un sketch n’en déplaise aux censeurs, l’humoriste et ses acolytes frappent encore un grand coup dans la provocation. Gratuite alors ? Là, ça dépend de chacun. En revanche, en faire tout un pataquès ou probablement demander à Dailymotion de suspendre cette vidéo, ce qui ne va sans doute pas tarder, risque encore une fois de discréditer ceux qui parlent de liberté d’expression et agissent pourtant comme en Chine et, cerise sur le gâteau, critiquent l’Empire du milieu.

Vive la liberté d’expression des parias !

PARALLAX